Amstel Gold Race 2022 – Le classement complet

4
3525
Classement complet Amstel Gold Race 2022
Photo : D.R

Dimanche, jour de premier tour de l’élection présidentielle en France, se disputait également aux Pays-Bas la 56e édition de la l’ Amstel Gold Race (UCI WorldTour). Et au terme des 254,1 kilomètres qui s’achevaient à Valkenburg, et au départ de Maastricht, c’est le Polonais Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) qui l’a emporté dans un sprint à deux devant le Français Benoit Cosnefroy (Ag2r Citroën). Tiesj Benoot (Jumbo-Visma) a pris quant à lui la troisième place sur le podium.

Dans un premier temps c’est Benoit Cosnefroy qui a été déclaré vainqueur. Il a fallu attendre la photo finish pour déclarer Kwiatkowski vainqueur. C’est la deuxième fois que Kwiatko remporte l’Amstel Gold Race, après son premier succès glané en 2015.

Amstel Gold Race – Classement complet

1 – KWIATKOWSKI Michał (INEOS Grenadiers) les 254,1 km en 6:01:19
2 – COSNEFROY Benoît (AG2R Citroën Team) m.t
3 – BENOOT Tiesj (Jumbo-Visma) + 0:10
4 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) + 0:20
5 – KAMP Alexander (Trek – Segafredo)
6 – ASGREEN Kasper (Quick-Step Alpha Vinyl Team)
7 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco)
8 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ)
9 – HIRSCHI Marc (UAE Team Emirates)
10 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious)
11 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) m.t
12 – TRATNIK Jan (Bahrain – Victorious) + 0:29
13 – MOHORIČ Matej (Bahrain – Victorious) + 1:42
14 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 1:43
15 – VALGREN Michael (EF Education-EasyPost) m.t
16 – FUGLSANG Jakob (Israel – Premier Tech) m.t
17 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) + 1:50
18 – PACHER Quentin (Groupama – FDJ) m.t
19 – ARANBURU Alex (Movistar Team) m.t
20 – WELLENS Tim (Lotto Soudal) m.t

A lire sur le sujet cyclisme : Voir ou revoir le streaming en direct et en intégralité

21 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) m.t
22 – VAN BAARLE Dylan (INEOS Grenadiers) m.t
23 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) + 2:29
24 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) m.t
25 – ŠTYBAR Zdeněk (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
26 – CALMEJANE Lilian (AG2R Citroën Team) m.t
27 – PASQUALON Andrea (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
28 – SKUJIŅŠ Toms (Trek – Segafredo) m.t
29 – KRAGH ANDERSEN Søren (Team DSM) m.t
30 – DUMOULIN Tom (Jumbo-Visma) m.t
31 – HAIG Jack (Bahrain – Victorious) m.t
32 – SÉNÉCHAL Florian (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 4:25
33 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) + 4:31
34 – GODON Dorian (AG2R Citroën Team) m.t
35 – SBARAGLI Kristian (Alpecin-Fenix) m.t
36 – BAKELANTS Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
37 – VAN POUCKE Aaron (Sport Vlaanderen – Baloise) + 6:26
38 – VAN HOOYDONCK Nathan (Jumbo-Visma) m.t
39 – MAAS Jan (Team BikeExchange – Jayco) m.t
40 – JACOBS Johan (Movistar Team) m.t

41 – BONNAMOUR Franck (B&B Hotels – KTM) + 6:29
42 – GENIETS Kevin (Groupama – FDJ) m.t
43 – STEIMLE Jannik (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 7:25
44 – TEUNISSEN Mike (Jumbo-Visma) m.t
45 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
46 – KANTER Max (Movistar Team) m.t
47 – THEUNS Edward (Trek – Segafredo) m.t
48 – KOCH Jonas (BORA – hansgrohe) m.t
49 – THOMAS Benjamin (Cofidis) m.t
50 – NIEUWENHUIS Joris (Team DSM) m.t
51 – DUJARDIN Sandy (TotalEnergies) m.t
52 – DEVRIENDT Tom (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
53 – VAN TRICHT Stan (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
54 – RIABUSHENKO Alexandr (Astana Qazaqstan Team) m.t
55 – MOLLY Kenny (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
56 – GILBERT Philippe (Lotto Soudal ) m.t
57 – GARCÍA CORTINA Iván (Movistar Team) m.t
58 – VAN GESTEL DriesvTotalEnergies) m.t
59 – DEWULF StanvAG2R Citroën Team) m.t
60 – BERCKMOES JennovSport Vlaanderen – Baloise) m.t

61 – ELOSEGUI Iñigo (Movistar Team) m.t
62 – WARBASSE Larry (AG2R Citroën Team) m.t
63 – ROOSEN Timo (Jumbo-Visma) m.t
64 – MERTZ Rémy (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
65 – FERASSE Thibault (B&B Hotels – KTM) m.t
66 – GONZÁLEZ Abner (Movistar Team) m.t
67 – CHEREL Mikaël (AG2R Citroën Team) m.t
68 – NEILANDS Krists (Israel – Premier Tech ) m.t
69 – IMPEY DarylvIsrael – Premier Tech) m.t
70 – DE GENDT Aimé (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
71 – ANACONA Winner (Team Arkéa Samsic) m.t
72 – LIENHARD Fabian (Groupama – FDJ) m.t
73 – OLDANI Stefano (Alpecin-Fenix) m.t
74 – UIJTDEBROEKS Cian (BORA – hansgrohe) m.t
75 – OWSIAN Łukasz (Team Arkéa Samsic) m.t
76 – VERMEERSCH Gianni (Alpecin-Fenix) m.t
77 – LIVYNS Arjen (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
78 – DURBRIDGE Luke (Team BikeExchange – Jayco) m.t
79 – KRON Andreas (Lotto Soudal) m.t
80 – DELETTRE Alexandre (Cofidis) m.t

81 – ARMÉE Sander (Cofidis ) m.t
82 – SIMON Julien (TotalEnergies) m.t
83 – TURNER Ben (INEOS Grenadiers) m.t
84 – SWIFT Connor (Team Arkéa Samsic) m.t
85 – VERGAERDE Otto (Trek – Segafredo ) m.t
86 – ALEOTTI Giovanni (BORA – hansgrohe) m.t
87 – DOULL Owain (EF Education-EasyPost ) m.t
88 – LANGEVELD Sebastian (EF Education-EasyPost) m.t
89 – GUGLIELMI Simon (Team Arkéa Samsic) m.t
90 – TERPSTRA Niki (TotalEnergies) m.t
91 – BARONCINI Filippo (Trek – Segafredo) + 10:56
92 – LIEPIŅŠ Emīls (Trek – Segafredo) + 11:10
93 – FIORELLI Filippo (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
94 – BALLERINI Davide (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
95 – VAN MELSEN Kévin (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux ) m.t
96 – PAASSCHENS Mathijs (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
97 – SOUPE Geoffrey (TotalEnergies ) m.t
98 – BENEDETTI Cesare (BORA – hansgrohe) m.t
99 – MEENS Johan (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
100 – BOARO Manuele (Astana Qazaqstan Team) m.t

101 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) m.t
102 – RUSSO Clément (Team Arkéa Samsic ) m.t
103 – LUDVIGSSON Tobias (Groupama – FDJ) m.t
104 – JAUREGUI Quentin (B&B Hotels – KTM) m.t
105 – PLANCKAERT Baptiste (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
106 – BRAET Vito (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
107 – VAN DER HOORN Taco (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
108 – COQUARD Bryan (Cofidis) m.t
109 – REYNDERS Jens (Sport Vlaanderen – Baloise) + 13:11
110 – HOLLENSTEIN Reto (Israel – Premier Tech ) m.t
111 – DENZ Nico (Team DSM ) m.t
112 – BRENNER Marco (Team DSM) m.t
113 – APERS Ruben (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
114 – ALLEGAERT Piet (Cofidis) m.t
115 – ROWE Luke (INEOS Grenadiers) m.t
116 – CAPIOT Amaury (Team Arkéa Samsic) m.t
117 – ANGEL COSTA Vinicius (Movistar Team) m.t

4 Commentaires

  1. C’est bien dommage pour Gosnefroy qui a fait tout bien jusqu’à la ligne d’arrivée . Le renard Kwiatkowski a gagné sur le fil . C’est la course et il n’y a qu’un seul vainqueur . Mais Gosnefroy se bonifie et prend de l’assurance et de l’expérience . A t’il lancé trop top ? possible, mais pas sur . Mais derrière la télé c’est si simple à dire ou voir . Van der Poel n’a pas réussit à concrétiser son désir de gagner une deuxième fois cette course . Il a semblé en contre temps sans peser réellement sur la course comme il espérait . Mais tout cela est rassurant en quelque sorte . il n’a pas gagné et c est peut être tant  » mieux  » . C’est le sport et une victoire se joue parfois a peut de chose au final .

  2. Inéos l’emporte d’un pneu par Kwiatkowski, à l’inverse de l’an passé quand Pidcock laisse filer l’affaire pour encore moins face à Van Aert… La victoire se décide souvent de peu, parfois de moins d’un pneu, ici au détriment de B. Cosnefroy; les pronostics avaient plus ou moins oublié le jeune champion d’AG2R, comme le présent en négligerait parfois bien rapidement le passé… Car le leader des AG2R refait donc son apparition au premier plan sur cet Amstel, au début de ces classiques qui lui conviennent le mieux, avec une force au moins égale à celle qu’il affichait sur la fin de saison dernière, au moment de sa victoire à Plouay ou lors de sa médaille de bronze aux championnats d’Europe…
    Pour enrichir la performance du jeune champion français, relevons sa réaction pleine de sobriété et de calme à l’annonce de sa seconde place, après avoir été déclaré vainqueur, dans un rétropédalage qui ne grandit guère « l’organisation » ou le jury des commissaires.
    Ceci étant, la victoire d’un Inéos n’est que logique, Kwiatowski, le vainqueur final étant lui-même à l’origine de l’attaque décisive qui décanta la course et isola sur l’avant un groupe de onze hommes qui ne fut jamais rejoint… Excepté le duo Pidcock- Kwiato, chacun des autres, emmenaient alors Van der Poel dans un fauteuil, dans des stratégies pour le moins curieuses… Heureusement pour la plupart des équipes représentées devant, le ridicule ne put totalement les achever, le duo Kwiato-Cosnefroy réussissant à repousser Van der Poel, l’épouvantail Alpecin…
    Après leurs succès et démonstrations de force sur le Tour du Pays Basque, le collectif Inéos réapparait donc au premier plan de l’actualité cycliste : en dehors de Kwiatowski, leader polonais de ce vaste mouvement britannique, incontestable homme du métier reliant les différentes époques de la marque, un nouvel élément de grand format se révèle désormais au premier plan, assez inconnu jusqu’alors, dénommé Turner : doté de grands pinceaux et particulièrement empressé, pédalant littéralement dans l’huile, Turner produisit une formidable impression : entreprenant de supprimer les inutiles de l’arrière-plan par différentes couches ou impressions successives, il en devint même l’un des maitres du paysage de cet Amstel, avant même que Kwiatowski ne vienne signer, non sans mal, le chef-d’oeuvre collectif.

  3. Malheureux Cosnefroy, mais ce n’est que partie remise !… Il peut avoir lancé trop tôt le sprint ou avoir lancé le vélo trop tard…

  4. Quel dommage pour COSNEFROY, mais quel bonheur pour KWIATKOWSKI !
    La semaine d’avant on a vu qu’au vélo l’intelligence était un plus, on sait maintenant que l’expérience (de 5 ans) est un plus, mais nous l’avons toujours su ? Dans une période vélo au jeunisme, les choses reprennent leur place ? Sur la photo finish on voit bien que l’un est en plein « jeté de vélo », l’autre a toujours les bras fléchis: au final c’est l’histoire d’un pneu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.