André Greipel et ses watts au sprint
Malgré ses 38 ans, André Greipel a toujours soif de victoire et compte bien imposer sa pointe de vitesse. Photo : Israel Start-Up Nation
0 Partages

André Greipel, qui fête ses 38 ans ce 16 juillet, a décidé il y a plusieurs jours de prolonger sa carrière deux ans de plus avec Israel Start-Up Nation. Le coureur allemand, qui arrive tout droit d’une seule et unique saison avec Arkéa-Samsic, a encore de l’énergie à revendre et le fait bien comprendre.

André Greipel : « Personne pour me dire quand arrêter »

« Je dois dire que je n’ai besoin de personne pour me dire quand arrêter. Les gens ont dit que je suis stupide de continuer, mais après un bon début de saison, j’ai montré que j’étais toujours là et capable pour sprinter », a expliqué André Greipel qui met les points sur les i auprès de Cyclingews. Il est vrai qu’en janvier, lors du Tour Down Under, le Gorille de Rostock s’est très souvent hissé dans les sprints avec une certaine aisance en signant de nombreuses places d’honneur. Malheureusement, à son retour en Europe, une chute à l’entraînement l’avait immobilisé plusieurs semaines. Puis la pandémie de Covid-19 a amputé la saison cycliste. « Je ne voulais pas m’arrêter comme ça à cause du coronavirus car à ce moment-là personne ne savait si nous pourrions courir à nouveau cette année. Je voulais m’arrêter avec un numéro sur le dos », a continué celui qui veut absolument finir sa carrière sur une saison pleine.

Greipel toujours aussi puissant qu’il y a quelques années

Malgré ses 38 ans, André Greipel a tenu à rassurer ses détracteurs. « Les chiffres sur mon capteur de puissance sont les mêmes qu’il y a cinq ou six ans. Je ne me vois pas régresser. Je veux toujours gagner des courses de vélo. Ma caractéristique est d’être compétitif. J’aime toujours souffrir à l’entraînement. Bien sûr, la nouvelle génération de sprinters est super rapide, donc tout doit être à 100% si je veux gagner des courses. » Le colosse allemand reprendra la compétition en France à l’occasion du Tour de l’Ain le 7 août. Il poursuivra avec le Critérium du Dauphiné à partir du 12 août puis il enchaînera avec le Tour de France le 29 août.

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.