Benoît Cosnefroy le 8e homme de l'équipe de France
Benoît Cosnefroy sera de la partie au mondial. Photo : Nathalie Teyssier
325 Partages

Sur le parcours de la 40e édition de la PolyNormande reliant Avranches à Saint-Martin-de-Landelles (168,9 km), Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) s’est montré le plus fort. A la deuxième place, la surprise est venue de Valentin Ferron (Team Total Direct Energie) qui disputait sa première course professionnelle. Jeune coureur également, Damien Touze (Cofidis) a complété le podium.

La jeunesse au pouvoir ! Cette année sur la PolyNormande, le top 5 a été occupé uniquement par des coureurs âgés entre 21 et 23 ans. Avec au sommet du classement, Benoît Cosnefroy, qui s’affirme déjà de plus en plus comme une valeur sûre. En effet, le champion du monde espoirs 2017 en est pas à son premier coup d’éclat au niveau professionnel. Cette année, après Paris-Camembert et le GP de Plumelec, c’est la troisième fois qu’il s’impose en coupe de France. Du coup, pas surprenant à la tête du classement général. A l’heure actuelle, il est en position idéale pour succéder au palmarès à Hugo Hofstetter.

Sur cette classique disputée en Normandie, Cosnefroy aura su imposer sa loi et fait définitivement la différence en fin de course. A deux secondes, Valentin Ferron pouvait difficilement espérer meilleure entame chez les professionnels. Au même titre qu’Alexandre Delettre (Delko Marseille Provence) qui a pris la quatrième place à quatorze secondes, seulement battu dans un sprint pour la dernière place sur le podium par Damien Touze, troisième du dernier championnat de France. Aurélien Paret-Peintre (AG2R La Mondiale) a complété ce top 5. Les huit premières places ont été occupées par des Français.

325 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.