Clasica de Almeria 2024 : Olav Kooij emmené par Wout van Aert

1
491
Clasica de Almeria 2024 Olav Kooij emmené par Wout van Aert
Première course et première victoire de la saison pour Olav Kooij (Team Visma). Image : @TeamVisma

La Clasica de Almeria (1.Pro) a été remportée par le Néerlandais Olav Kooij (Team Visma) idéalement emmené par son coéquipier et compatriote Wout Van Aert. Le sprint massif a été marqué par la chute de plusieurs coureurs.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Classement de la Clasica de Almeria 2024

1 – KOOIJ Olav (Team Visma | Lease a Bike) les 193,2 km en 4:11:29 (45,9 km/h)
2 – MOSCHETTI Matteo (Q36.5 Pro Cycling Team) m.t
3 – TRENTIN Matteo (Tudor Pro Cycling Team) m.t
4 – DE LIE Arnaud (Lotto Dstny) m.t
5 – THIJSSEN Gerben (Intermarché – Wanty) m.t
6 – FRETIN Milan (Cofidis) m.t
7 – TESSON Jason (TotalEnergies) m.t
8 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) m.t
9 – ASKEY Lewis( Groupama – FDJ) m.t
10 – VAN AERT Wout (Team Visma | Lease a Bike) m.t

Lire aussi : Le classement complet de la Clasica de Almeria

131 coureurs classés sur 137 coureurs engagés. 6 abandons

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. Arrivée toujours très spéciale après un faux-plat descendant et une grande courbe… Victoire d’O.Kooij, parfaitement et extraordinairement lancé par W. Van Aert qui lui ouvre le passage à la corde. Les Jumbo possèdent un coup d’avance et le conservent sur la ligne; de justesse, car M. Moschetti, le vainqueur sortant, manoeuvre au mieux en prenant le sillage de Kooij, mais l’italien de Q 36.5 – sur environ 56.11 !… -, ne peut totalement remonter le sprinteur des Jumbo. A. Démare, pourtant placé pour procéder en lieu et place de Moschetti, ne peut le faire : le picard est débordé, relégué à la roue de Van Aert qui se relève, le belge en roue libre encore 10é sur la ligne après son lancement à grande vitesse … Mais de là vint aussi cette chute…
    Car il y a ce sprint, assez imparable, et puis en effet cette chute, aussi peu surprenante en temps ordinaires, puisque le coureur qui sprinte dans les roues, plus ou moins en aveugle, en position toujours très dangereuse, se trouve embarqué dans la barrière, coincé par le duo Van Aert-Démare qui se relève : vitesse et violence de la chute, projection d’hommes et de vélos jusqu’à la ligne blanche d’arrivée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.