Daniel Oss à la Bora-Hansgrohe, un coup dur pour Greg Van Avermaet
Daniel Oss à la Bora-Hansgrohe, un coup dur pour Greg Van Avermaet - Photo : Graham Watson
Daniel Oss à la Bora-Hansgrohe, un coup dur pour Greg Van Avermaet
5 (100%) 1 vote

Ces cinq dernières saisons, Daniel Oss s’est imposé comme l’un des plus fidèles lieutenants de Greg Van Avermaet sur les classiques printanières. Le coureur italien, à l’aise sur les pavés, a notamment contribué à la victoire du Belge à Paris-Roubaix l’an passé. Son départ à la Bora-Hansgrohe est un coup dur pour le champion olympique qui va désormais devoir se passer de ses services, d’autant plus que l’Italien roulera désormais pour son rival, Peter Sagan.

Une grosse perte pour Greg Van Avermaet

Daniel Oss est passé professionnel en 2009 avec la Liquigas. Après quatre saisons passées en Italie, il a été recruté par la formation BMC Racing Team en 2013 pour intégrer le noyau des classiques printanières. Au fil des années, il est devenu l’un des hommes clés de cette équipe et notamment de Greg Van Avermaet. En effet, la saison dernière, il a largement contribué aux victoires du champion olympiques sur les classiques flandriennes, dont l’Enfer du Nord. Or, l’avenir incertain de la BMC a poussé Daniel Oss à s’engager avec Bora-Hansgrohe pour 2018. Coup dur pour le Belge. « C’est une grosse perte », explique Greg Van Avermaet à Cyclingnews. « Daniel était toujours là et il était toujours un coéquipier fidèle. Je pense que le meilleur exemple était Paris-Roubaix 2017, je lui dois une grosse partie de ma victoire. C’est toujours dur de voir quelqu’un partir, mais je comprends parfaitement sa position. »

L’avenir incertain de la BMC a poussé Daniel Oss à rejoindre Bora-Hansgrohe

Daniel Oss va désormais se mettre au service de Peter Sagan, l’un des principaux rivaux de Greg van Avermaet sur les Flandriennes. Les deux hommes se sont côtoyés à leurs débuts chez Liquigas. « Daniel et Peter roulaient ensemble à Liquigas et ont le même agent », poursuit le champion olympique. « On lui a offert un contrat à plus long terme, ce qui est difficile à rattraper pour BMC. Il faut juste accepter ces circonstances. » En effet, l’avenir de l’équipe américaine est incertain pour la saison 2019. Au point que cette dernière n’a proposé aucun contrat à ses coureurs au delà de cette saison. Si BMC ne renouvelle pas son sponsor, les dirigeants vont devoir se mettre à la recherche d’une nouvelle source de revenus.

Jürgen Roelandts va remplacer Daniel Oss

Spécialiste des classiques flandriennes, Jürgen Roelandts a été recruté pour la saison 2018 pour remplacer Daniel Oss. A 32 ans, l’ancien champion de Belgique sur route a déjà terminé troisième du Tour des Flandres. « Nous avons essayé d’obtenir de nouvelles signatures et je pense que nous avons fait du bon travail », conclut Greg Van Avermaet. « C’est important parce que nous avons dû remplacer Daniel. J’aime l’idée de faire venir quelqu’un qui a déjà de l’expérience. Jürgen connaît les classiques et il souhaitait découvrir une autre manière de fonctionner que son ancienne équipe, la Lotto-Soudal. » Les deux hommes ont déjà roulé sous le même maillot, de 2008 à 2010, chez Lotto.

Elodie LEQUILBEC

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.