Michael Matthews plein d'objectifs pour 2018
Le maillot vert du Tour de France vise les classiques pour 2018. Photo : © ASO/Pauline BALLET
Michael Matthews met la priorité sur les classiques en 2018
5 (100%) 1 vote[s]

Maillot vert du dernier Tour de France, Michael Matthews aborde la nouvelle saison cycliste avec un autre état d’esprit. L’Australien a confirmé sa participation à la Grande Boucle lors de la présentation de la Sunweb, mais espère surtout briller sur les courses d’un jour au printemps.

Michael Matthews vers d’autres objectifs

« Je veux juste mettre un peu plus l’accent sur les Classiques flandriennes et ardennaises, au lieu de me concentrer uniquement sur les Grands Tours. Je me suis focalisé sur les Grand Tours depuis tant d’années pour obtenir des victoires. J’en ai maintenant une dans chaque Grand Tour et j’ai aussi un maillot vert, qui était un grand objectif ces dernières années. Je vais maintenant consacrer plus d’attention aux Classiques et à la préparation pour celles-ci. » Après avoir réussi dans sa quête du maillot vert au Tour de France et gagner des étapes dans tous les Grands Tours, Michael Mathhews voit la suite de sa carrière différemment. La priorité est désormais donnée aux classiques, sans pour autant mettre de côté les courses de trois semaines.

C’est pourquoi son programme de compétitions va subir quelques modifications pour cette année. Sa course d’ouverture s’effectuera sur l’Omloop Het Nieuwsblad à la fin février en Belgique. Une course qui marque généralement le début du calendrier des classiques flandriennes. L’occasion pour le sprinteur de la Sunweb de se frotter aux meilleurs spécialistes des courses pavés et de jauger son niveau actuel. Ensuite, il prendra la direction du Paris-Nice comme d’habitude depuis 2015 pour peaufiner sa condition physique avant le premier grand objectif. Une semaine plus tard aura lieu le Milan-San Remo où Michael Matthews apparaît comme un vainqueur potentiel. Il lui manque toujours une classique de prestige à son palmarès.

L’Amstel Gold Race comme objectif

La Primavera terminé, Michael Matthews prendra part au GP E3 Harelbeke puis au Gand-Wevelgem. Des courses belges auxquelles l’Australien n’est pas habitué à participer. Cette année, les deux Monuments se disputant sur les pavés, le Tour des Flandres et le Paris-Roubaix ne sont pas inscrits au programme du coureur. Au contraire du Tour du Pays Basque, de l’Amstel Gold Race qui est une épreuve sérieusement visée ainsi que Liège-Bastogne-Liège. Il a déjà obtenu une troisième place sur ces deux Ardennaises. Preuve que la victoire finale est à portée de main.

Confirmation pour le Tour

Concernant sa présence sur le Tour de France, le doute existait encore avant son officialisation. Mais Michael Matthews sera bien de la grande fête de juillet. Il a un statut à défendre, celui de dernier vainqueur du classement par points. Époustouflant lors de la dernière édition, l’Australien était également reparti avec deux victoires d’étapes dans la besace. Tout simplement, trois semaines de rêve. Et surtout une démonstration à son meilleur niveau sur la plus grande course du monde. Performant dans les sprints, même dans la moyenne montagne, tous les rêves sont permis pour lui à l’entame de cette nouvelle saison.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.