David Gaudu remporte la 3e étape du Critérium du Dauphiné 2022

2
441
David Gaudu remporte la 3e étape du Critérium du Dauphiné
Mais oui, c'est bien David Gaudu qui remporte la 3e étape du Critérium du Dauphiné. Photo : D.R

Ce mardi, à l’occasion de cette 3e étape du Critérium du Dauphiné qui s’achevait au sommet à Chastreix-Sancy, le parcours accidenté du jour a tenu toutes ses promesses, à commencer par une échappée de quatre, puis six fuyards, dont 4 coureurs de l’équipe B&B Hotels KTM. Puis, la ligne d’arrivée se précisant, l’échappée s’est égrainée jusqu’à se faire intégralement rattraper à quatre kilomètres de l’arrivée. Et c’est dans un sprint entre hommes forts, en petit comité, que la victoire s’est jouée. Et tandis que Wout van Aert (Jumbo-Visma) lève les bras en signe de victoire, le Français David Gaudu (Groupama-FDJ) jette son vélo et remporte cette troisième étape. Le champion de Belgique sur route a repris le maillot jaune à Alexis Vuillermoz (TotalEnergies), 43e.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 3e étape du Critérium du Dauphiné

Classement – Etape 3 du Critérium du Dauphiné – Top 20

Le classement complet de la 3e étape du Dauphiné

1 – GAUDU David (Groupama – FDJ) les 169 km en 4:09:38
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
3 – LAFAY Victor (Cofidis) m.t
4 – GUERREIRO Ruben (EF Education-EasyPost) m.t
5 – GENIETS Kevin (Groupama – FDJ) m.t
6 – SCHULTZ Nick (Team BikeExchange – Jayco) m.t
7 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) m.t
8 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious) m.t
9 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) m.t
10 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t
11 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
12 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) m.t
13 – ELISSONDE Kenny (Trek – Segafredov
14 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t
15 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) m.t
16 – CHAVES Esteban (EF Education-EasyPost) m.t
17 – CRAS Steff (Lotto Soudal) m.t
18 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) m.t
19 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) m.t
20 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t

Classement général après la 3e étape – Top 20

Le classement général après la 3e étape

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) en 12:50:32
2 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 0:06
3 – LAFAY Victor (Cofidis) + 0:12
4 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) + 0:16
5 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) m.t
6 – GUERREIRO Ruben (EF Education-EasyPost) m.t
7 – CHAVES Esteban (EF Education-EasyPost) m.t
8 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) m.t
9 – CRAS Steff (Lotto Soudal) m.t
10 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) m.t
11 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t
12 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Teamv
13 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t
14 – DUNBAR Eddie (INEOS Grenadiers) m.t
15 – CATTANEO Mattia (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
16 – HAIG Jack (Bahrain – Victorious) m.t
17 – ELISSONDE Kenny (Trek – Segafredo) m.t
18 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) m.t
19 – MAS Enric (Movistar Team) m.t
20 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t

Classement par points – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 61
2 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) 34
3 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) 28
4 – PAGE Hugo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 28
5 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ ) 26
6 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) 26
7 – GAUDU David (Groupama – FDJ) 25
8 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) 25
9 – LAFAY Victor (Cofidis) 20
10 – VENTURINI Clément (AG2R Citroën Team) 20

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) 12
2 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) 7
3 – GAUDU David (Groupama – FDJ) 5
4 – VERVLOESEM Xandres (Lotto Soudal) 4
5 – BOUET Maxime (Team Arkéa Samsic) 4
6 – HUYS Laurens (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 4
7 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 3
8 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ ) 3
9 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) 3
10 – SCHÖNBERGER Sebastian (B&B Hotels – KTM) 2

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) en 12:50:48
2 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t
3 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
4 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t
5 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
6 – GENIETS Kevin (Groupama – FDJ) m.t
7 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) + 0:07
8 – HONORÉ Mikkel Frølich (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:25
9 – TIBERI Antonio (Trek – Segafredo) m.t
10 – GUGLIELMI Simon (Team Arkéa Samsic) + 0:42

2 Commentaires

  1. Un sprint de costaud ou je voyais bien Victor Lafay le faire mais c’est le rusé Davis Gaudu qui s’impose devant le bon WVA un peu en bout de course un peu comme le reste de son équipe qui a bataillé toute la Journée..!

    Confirmation encore aujourd’hui que Le cyclisme Français se porte Bien..!

    Merci Messieurs..!

  2. Erreur de W. Van Aert qui lève les bras un peu avant la ligne et se fait « sauter » par D. Gaudu qui surgit sur sa droite… Le champion belge aurait- il gagné sans cette bévue, ce n’est pas certain, car le sprint est en montée, la vitesse faiblit en bout de route et Gaudu le passe assez nettement.
    Vu de face, en premier rideau, le sprint en lui-même se résumerait presque en un duel entre Wout Van Aert et Victor Lafay, lequel, après avoir pris la roue du belge au départ, se bat avec sur le front et offre une magnifique résistance… le voici de nouveau très bien placé, toujours sans être gagnant… D. Gaudu arrive différemment; absent du débat en premier rideau, il arrive de derrière; après avoir sprinté aux abris, il se faufile, et il passe !… La malice et l’opportunisme font vraiment partie du bagage et naturellement des qualités du jeune grimpeur des Groupama !
    Un petit gabarit breton qui surprend et saute un champion belge ultra-dominateur, ou presque, en le surprenant et le sautant ainsi, voici qui nous propulserait cinquante ans en arrière, sur le Tour de France 1972, avec la victoire de Cyrille Guimard face à Eddy Merckx au sommet du Mont Revard !… Le « Cannibale » lève le bras droit bien avant la ligne, ( beaucoup plus tôt que Van Aert !… ), mais Guimard, sprinteur bondissant au sommet de son art, lui passe sous le bras et le saute, pour un centimètre… C’était la quatrième victoire d’étape de Guimard, le grand animateur de ce Tour 72 où il porta le maillot jaune, et qui abandonna trois jours avant l’arrivée à Paris, victime de douleurs aux genoux qui devaient ensuite plus ou moins mettre un terme à sa carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.