Paris-Nice 2019 avec 23 équipes
Cinq invitations accordées, la petite surprise de Paris-Nice 2019. Photo : ASO / A.Broadway
DIRECT étape 7 Paris-Nice 2018
5 (100%) 3 votes

 

En ce samedi 10 mars, les coureurs engagés sur Paris-Nice 2018 auront à disputer une étape de montagne longue de 175 kilomètres. La victoire sur cette septième étape ainsi que le maillot jaune du leader au classement général porté par Luis Leon Sanchez (Astana) se joueront au sommet, à Valdeblore La Colmiano, à 1.500 mètres d’altitude. Retrouvez le direct live commenté à partir de 10 heures.

A lire : Tout savoir de la 76e édition de Paris-Nice

Direct étape 7 Paris-Nice 2018 : à partir de 10h

A la veille de l’arrivée finale à Nice, les coureurs du 76e Paris-Nice disputeront une étape de montage courue entre Nice et Valdeblore La Colmiane. Les 175 kilomètres de cette étape 7 seront jonchés d’ascensions dès le départ de l’étape et jusqu’à la montée finale au terme de laquelle se jouera la victoire d’étape. Les coureurs débuteront la journée de course directement avec la Côte des Gattières (4,5 km à 4,8%), puis lui succèdera la Côte de la Sainte-Baume (16,7 km à 3,8%). Se succèderont ensuite le Col Saint-Raphael (5,8 kilomètres à 4,2%) puis la Côte de Villars-sur-Var (2,1 km à 6,7%). Puis arrivera l’ascension finale où se jouera la victoire d’étape mais peut-être également le maillot jaune du classement général. L’ascension sur Valdeblore La Colmiane est longue de 16,3 kilomètres à 6,2% de pente moyenne.

Parsi-Nice 2018 direct étape 7Paris-Nice 2018 étape 7 valdeblore-la-colmiane

Les maillots distinctifs au départ de l’étape 7

Au départ de cette septième étape qui se disputera en montagne, c’est toujours Luis Leon Sanchez (Astana) qui portera le maillot jaune de leader de Paris-Nice 2018. Le maillot vert du classement par points sera porté par Arnaud Démare (Groupama-FDJ) tandis que le maillot à pois de meilleur grimpeur sera porté par Fabien Grellier (Direct Energie). Le maillot de meilleur jeune sera quant à lui la propriété de Marc Soler (Movistar). Quant au classement par équipes, il est actuellement mené par la formation Mitchelton-Scott.

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. C’est le jour où la victoire à l’étape et la victoire au général peuvent se conjuguer sans contrarier ses chances, ceci dit à l’adresse d’Alain Stin, directeur storpif Quickstep… Voici le moment de l’explication finale et décisive repoussée depuis le départ, même si la dernière étape peut toujours s’avérer décisive, comme parfois sur Paris-Nice…
    Qu’en sera-t-il de la météo ? Espérons que l’arrivée puisse être jugée à 1500 m pour ne pas tronquer l’épreuve ou décevoir les grimpeurs … Car l’arrivée plus bas, ça change tout ! Comme le dit mon cousin, tant que l’hiver est pas passé, la course est pas finie ! On a déjà vu des retours d’hiver, plus bas, au moment de la guerre. Nous voici quand même ami Mars, et nous verrons bien quel Jupiter en sortira, mais question hiver, le plus mauvais morceau a déjà été manché !… C’est un margand de froid gars du Périgord qui m’a dit ça.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.