Drome Classic 2019 présentation
Lilian Calmejane est le précédent vainqueur. Photo : @BouclesDromeArdeche

Le 3 mars se disputera la Drome Classic 2019. Dans le cadre des Boucles Drôme et Ardèche, c’est le deuxième des deux rendez-vous prévus sur ce premier week-end du mois de mars. Le plus long en terme de distance, son parcours laisse pourtant la porte ouverte à un plus grand nombre de coureurs. Cependant, des qualités de puncheur seront exigées pour peser sur le dénouement de cette jeune épreuve, qui en est seulement à sa 7e édition. A l’image de ce qu’avait fait Lilian Calmejane (Direct Energie) pour aller s’imposer il y a un an. Mais avec la présence de concurrents tels que Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), ce sera loin d’être gagné.

Tout savoir sur la Drome Classic 2019

Il va falloir être à la fois endurant, mais aussi être en capacité d’enchaîner les difficultés avec une certaine aisance dans la Drome Classic. Sans cela, impossible de prétendre à un bon résultat sur cette course d’un jour exigeante. Ça montrera progressivement au fil de la journée avant que les choses sérieuses commencent. Quoi qu’il en soit, ce tracé est fait pour les tempéraments offensifs à condition bien sûr que la forme suive. Quant au scénario à envisager, cela reste assez indécis, mais si les cadors décident de durcir le ton et évoluent à leur meilleur niveau, il paraît évident que tous les autres n’auront pas beaucoup de place pour s’illustrer.

Parcours de la Drome Classic 2019 (1.1)

Dimanche 3 mars – Livron-sur-Drôme / Livron-sur-Drôme (214,8 km)

Peu de temps après que le départ ait été donné, la côte de Beauvallon (0,4 km à 10%) sera la première difficulté à franchir au kilomètre 4. Et comme celles qui vont suivre, toutes les montées répertoriées seront très courtes mais présentant un certain pourcentage. Pas de quoi changer quelque chose à toute la première partie de course où les favoris resteront au chaud dans le peloton. Par contre à partir du Mur d’Allex (0,7 km à 7,9%) situé à 80 kilomètres de l’arrivée, la donne va évoluer. Cela ne va plus s’arrêter en ce qui concerne les ascensions. Elles vont se succéder les unes après les autres, ce qui va forcément emprunter les organismes. Dans cet enchaînement, le Col de la Grande Limite (4,8 km à 6%) est certainement le principal obstacle. Mais en vu de la victoire dans les derniers kilomètres, la différence pourrait bien se faire dans le Mur d’Allex ou bien dans la côte de Haut Livron (0,4 km à 9,7%).

Profil Drome Classic

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.