Elia Viviani déclassé par les commissaires du Giro 2019
Breaking news ! Ce n'est pas Elia Viviani le vainqueur de la troisième étape du Giro, mais Fernando Gaviria. Photo : D.R
187 Partages

Après une décision prise par les commissaires du Giro d’Italia, pour un écart dans le sprint final (voir la vidéo), c’est tout compte fait Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) qui a été déclaré vainqueur (arrivé 2e) de la troisième étape du Giro 2019 tandis que le premier vainqueur annoncé, Elia Viviani (Deceunink-QuickStep), s’est vu déclassé. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), arrivé troisième, est désormais classé deuxième. Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe), vainqueur de l’étape de la veille, monte tout compte fait sur le podium de l’étape du jour. Il n’a fallu que quelques minutes pour les commissaires pour visionner les images, déclasser Viviani et déclarer vainqueur Gaviria.

A LIRE : Le résumé de l’étape 3 du Giro 2019

https://twitter.com/wcsbike/status/1127969681212571648

187 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. Vent de face, Viviani arrive de derrière, comme souvent d’ailleurs, et il passe… Mais il fait une vague et il est logiquement déclassé pour avoir changé de ligne. Nous avons de nouveau pu voir Démare et son train, mais s’il change de ligne ici, c’est bel et bien contraint par l’embardée du champion d’Italie, lequel aura donc perdu après cette décision le sourire assez énigmatique qu’il affichait après la ligne, comme s’il avait déjà conscience d’avoir commis une toile. On ne préfère pas voir la cène ! Au départ à Vinci, tous ces sprinters avaient le sourire, Léonard aurait pu en croquer quelques uns, mais après cette arrivée, de la grimace de Viviani à la surprise de Gaviria, les expressions étaient bien plus contrastées ! Ah oui alors !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.