Elia Vivani vainqueur de la 1ère étape du Tour Down Under
Viviani empoche déjà son 1er succès de l'année. ,Photo : @tourdownunder
324 Partages

La saison cycliste 2019 est dorénavant officiellement lancée. Pour la première étape du Tour Down Under disputée entre North Adelaide et Port Adelaide sur 129 kilomètres, Elia Viviani (Deceuninck – Quick Step) s’est montré le plus fort. Une victoire nette acquise devant Max Walscheid (Team Sunweb) et Jakub Mareczko (Team CCC). Il est aussi logiquement le premier leader au classement général.

Elia Vivani débloque le compteur d’entrée

Elia Viviani est le premier à dégainer pour cette saison 2019. A l’occasion de l’ouverture du Tour Down Under, le porteur du maillot de champion d’Italie a réglé sans grandes difficultés ses adversaires au sprint. Une image qui rappelle immédiatement la saison précédente où ce même coureur avait cumulé pas moins de dix-huit succès. Et il n’a pas attendu, c’est le moins que l’on puisse dire, pour débuter sa série lors de cette nouvelle année.

Avant de s’illustrer de très belle manière, c’est un scénario assez attendu qui s’est déroulé tout au long de la journée. Quatre coureurs ont formé l’échappée du jour, et ils auront occuper la tête de course une grande partie de la journée. Il y avait Michael Storer (Team Sunweb), Artyom Zakharov (Astana), Patrick Bevin (Team CCC) et Jason Lea (Unisa – Australia). Mais avec l’effort du peloton et notamment des équipes belges Deceuninck – Quixk Step et Lotto Soudal, c’était impossible de résister. Pour les derniers kilomètres, tout est rentré dans l’ordre et c’est comme prévu un sprint massif qui a été disputé.

Elia Viviani a été réellement impressionnant en arrivant d’abord à se faufiler parfaitement avant d’accélérer et repousser la concurrence à plusieurs longueurs. L’écart creusé a été si important que les regrets sont impossibles pour Max Walscheid et Jakub Mareczko, qui ont terminé sur le podium, et les autres. Fortement attendu, Peter Sagan n’a pas été en mesure de rivaliser sur cette arrivée comme le démontre sa huitième place. Mais la plus grosse déception revient sans nul doute à Caleb Ewan, qui est totalement passé à côté en finissant 23e. Très loin de ses ambitions de victoire d’étape et de sa prestation sur la People’s Choice Classic dimanche dernier. Pour l’Australien et l’ensemble des sprinteurs battus, une occasion de se rattraper va se présenter dès demain sur la deuxième étape entre Norwood et Angaston, finalement réduite à 132 kilomètres. A moins que Viviani confirme sa domination et enchaîne un deuxième succès.

324 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.