Steve Chainel veut continuer à porter le maillot bleu-blanc-rouge
Un deuxième sacre national pour Steve Chainel ? Photo : Twitter FFC
107 Partages
EXCLU. Steve Chainel : « Etre champion de France, c’est l’objectif »
5 (100%) 5 votes

De retour à la compétition ce samedi à Troyes après avoir observé une coupure de quelques semaines, Steve Chainel repart motivé pour la deuxième partie de saison. L’actuel champion de France nous a accordé un entretien où il se dit notamment prêt pour relever les prochains défis qui s’annoncent.

Interview avec Steve Chainel

Quel a été votre programme ces dernières semaines depuis la mi-novembre et votre choix de prendre un peu de repos ?

Je n’étais pas dans une très bonne dynamique. A Tabor (4e manche de la coupe du monde disputé en République Tchèque le 17 novembre), c’était compliqué pour moi. Même si le lendemain, c’était un peu mieux en Suisse avec une septième place (3e manche de l’EKZ CrossTour, disputée à Hittnau). Après j’avais décidé de ne pas me rendre à Coxyde (5e manche de la coupe du monde). J’avais besoin de me reposer puis j’ai repris en accumulant les kilomètres pour revenir en forme. J’ai aussi passé du temps en famille pour profiter des miens. Ça fait énormément de bien.

A ce jour, comment vous vous sentez sur le plan physique ?

Je suis très satisfait de ma condition, même si logiquement je manque de rythme. Mais je ne m’inquiète pas à propos de ça. Je suis en capacité d’enchaîner les compétitions. D’ailleurs après ce week-end, je disputerai la semaine suivante deux cross internationaux au Japon.

A présent que la première partie de saison est terminée, comment vous la jugez ?

Je suis satisfait de mes premières coupe de monde, être 15e mondial, c’est une bonne performance. Après je ne me fixe pas pas un objectif en particulier pour les prochaines manches, mais je veux faire le meilleur résultat possible. C’est quand même essentiel d’être bien classé, c’est primordial pour les départs. Il faut savoir qu’en coupe du monde, le niveau est encore plus relevé. Il y a beaucoup plus de belges et néerlandais par rapport aux championnats internationaux (championnats du monde et d’Europe) où ils sont huit à cause des quotas. Sinon, le seul point noir pour le moment ce sont mes deux sixièmes places en coupe de France. J’ai fait le choix d’être relâché et détendu dans ces épreuves. Ce n’est pas un gros enjeu, pas le plus attrayant me concernant. Ce qui va être important, c’est le mois de janvier avec notamment les championnats de France et la coupe du monde à Pontchâteau.

Dans un mois quasiment, vous allez remettre en jeu ce titre de champion de France. Vous allez vivre vos derniers jours avec cette tunique bleu-blanc-rouge sur les épaules. Quel sentiment vous habite depuis janvier dernier ?

C’est énormément de fierté d’avoir ce maillot tricolore. Je l’apprécie chaque jour. Pendant de nombreuses années, je suis tombé soit sur un Francis Mourey au top de sa forme ou un John Gadret très fort et dans le même temps un Steve Chainel pas au même niveau (rire). Etre champion de France (pour la 2e fois consécutive), c’est clairement l’objectif. L’envie et les crocs sont là. Un statut à honorer avec le dossard numéro 1 sur le dos.

Autrement dans la discipline, Mathieu van der Poel enchaîne les victoires les unes après les autres. Que pensez-vous de cette domination ? Avez-vous le sentiment d’avoir déjà connu par le passé ?

C’est tout simplement un phénomène. Il est facile techniquement, laisse une impression qu’il ne force pas. On dirait même qu’il s’ennuie parfois. Avec lui, c’est sûr que les courses manquent de suspense, mais faut voir aussi le côté positif. Lui ou Wout van Aert sont devenus des stars du cyclisme et tant mieux. Leurs performances sur la route (2e et 3e aux championnats d’Europe) démontrent le niveau élevé affiché par les spécialistes du cyclo-cross.

A LIRE AUSSI : Le sacre de Chainel sur les championnats de France 

107 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.