Filippo Zana frustre à nouveau Thibaut Pinot sur le Giro 2023

2
301
Filippo Zana frustre à nouveau Thibaut Pinot sur le Giro 2023
Avec le maillot de champion national, Filippo Zana a emporté la 18e étape du Giro. Photo : @giroditalia

Au terme d’une dix-huitième étape du Giro 2023 animée dans le final, Filippo Zana (Team Jayco AlUla) a levé les bras. Le champion d’Italie en titre a battu au sprint Thibaut Pinot (Groupama – FDJ) devant se contenter de la deuxième place comme lors d’une précédente étape. Un autre Français, Warren Barguil (Team Arkéa Samsic) est allé prendre la troisième place à près d’une minute de ce trio. Côté prétendants à la victoire finale, Primoz Roglic (Jumbo – Visma) et Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) ont gagné du temps par rapport à Joao Almeida (UAE Team Emirates).

Thibaut Pinot est passé proche de cette victoire d’étape tant désirée, mais a dû s’incliner face à Filippo Zana. Ce dernier s’est offert un succès de prestige avec le maillot de champion d’Italie sur les épaules. Membres d’une échappée de sept coureurs, ils ont distancé notamment Aurélien Paret-Peintre et Warren Barguil avant de se disputer la gagne au sprint. Et à ce jeu, malheureusement le Franc-Comtois de la Groupama-FDJ est tombé sur légèrement plus fort que lui. Sa journée n’est pas complètement perdue, car il est à nouveau leader du classement de la montagne. Et compte 63 unités d’avance par rapport à Ben Healy (EF Education-EasyPost) avant l’ultime étape de montagne.

Pour le classement général, la bataille s’est déclenchée dans les 10 derniers kilomètres. Après un gros rythme imposé par Sepp Kuss, Primoz Roglic a été en mesure d’accélérer. Seul Geraint Thomas le maillot rose l’a suivi. De son côté, Joao Almeida s’est fait distancer et n’a jamais réussi à faire la jonction. Pas aussi fringant qu’il y a deux jours, le Portugais a cédé finalement 21 secondes par rapport au Slovène et au Britannique qui se sont parfaitement entendus dans le final. Par conséquent, à trois journées de la fin de cette 106e édition, Thomas est en tête avec 29 secondes de marge sur Roglic et 39 secondes sur Almeida.

Classement de l’étape – Top 10

1 – ZANA Filippo (Team Jayco AlUla) les 161 km en 4:25:12 (36,4 km/h)
2 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) m.t
3 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) + 0:50
4 – GEE Derek (Israel – Premier Tech) + 1:03
5 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 1:24
6 – FRIGO Marco (Israel – Premier Tech) m.t
7 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:56
8 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
9 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 2:17
10 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) + 2:32

Lire aussi : Le classement complet de l’étape

Classement général – Top 10

1 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers en 76:25:51
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:29
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:39
4 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) + 3:39
5 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 3:51
6 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 4:27
7 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 4:43
8 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 4:47
9 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) + 4:53
10 – DE PLUS Laurens (INEOS Grenadiers) + 5:52

Lire aussi : Le classement général complet

2 Commentaires

  1. Deuxième étape décisive, avant celles encore plus décisives de haute montagne demain et la montée de col en chrono samedi, et deux courses ou évolutions passionnantes à suivre tout au long de l’étape, que ce soit dans l’échappée à l’avant ou bien dans la lutte au maillot rose à l’arrière…
    Trois français dans l’échappée à l’avant, Barguil, Paret-Peintre et Pinot, face à Frigo, Zana et Gee, cela donna une coloration très française sur l’avant de cette grande étape, d’où ressort la course de T. Pinot, sans doute sa plus probante en grand tour depuis sa coupure après 2019, malheureusement ponctuée d’une nouvelle seconde place cette année, la cinquième, après les tours du Jura et du Doubs et la dernière grande étape en Romandie. Le franc-comtois récupère cependant le maillot des grimpeurs et se replace au général, de quoi espérer solder de manière très positive son dernier giro…
    Le constat et les espoirs d’aujourd’hui ne sont donc plus tout à fait ceux d’hier pour T. Pinot, comme sans doute pour le trio des favoris : A la perte de temps de P. Roglic dans le Bondone succède cette fois-ci celle de J. Almeida; chaque fois un grand équipier limite la casse et sauve son leader : après Kuss pour Roglic, voici Vine pour Almeida; dans ce giro, il vaut mieux avoir les meilleurs atouts dans son jeu… Deux journées parfaites par contre pour G. Thomas, lequel se montre sans failles, court juste et sans encombres, ce qui lui donne une petite marge d’avance, maintenant assez conséquente sur Almeida, mais le scénario s’avère finalement assez passionnant et habituel, à suspense, propre au giro…

  2. Malheureux pour Pinot qui a montré qu’il avait du caractère , on pouvait croire que sa journée d’hier lui resterait sur l’estomac et qu’il lâcherait l’affaire ( mais s’était -il intelligemment laisser décrocher hier pour éviter de se mettre dans le rouge ?), que nenni , il a montré qu’il était un homme de caractère et qu’il n’était pas du genre à profiter du travail des autres . Dommage que Barguil se soit fait décrocher car je suis persuadé que sur le final les deux Français auraient pu faire sa fête à Zana  »
    La victoire lui échappe encore une fois mais il sortira de ce Giro avec le maillot du meilleur grimpeur qui ne peut plus lui échapper car demain au sommet des « trois cimes de Lavaredo  » je ne vois pas qui va rivaliser avec les trois cadors qui devront obligatoirement passer à la vitesse supérieure . Et lui qui adore l’Italie il laissera au public transalpin fin connaisseur du vélo l’image d’un coureur généreux qui ne calcule pas .
    A souligner la belle étape des Français , Paret Peintre , Barguil mais aussi Armirail qui a du faire sauter une barrière psychologique et se découvre meilleur qu’il ne le pensais !
    Indécis jusqu’au bout ce Giro perturbé par la Covid et la météo va nous tenir en haleine et bien malin qui peut prédire le scénario final . Pour ma part je suis aussi impressionné par le Gallois qui ne fait pas d’erreurs mais son gabarit s’accommodera t-il des forts pourcentages de la fin d’étape demain et dans le CLM de samedi ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.