Vuelta 2021 : Florian Sénéchal remporte la 13e étape
Photo : ASO / Luis Angel Gomez / Photo Gomez Sport
0 Partages

Florian Sénéchal (28 ans) a remporté la 13e étape de la Vuelta 2021 à Villanueva de la Serena. Après 203 kilomètres de course, le coureur français a profité d’un énorme travail de la formation Deceuninck-Quick Step et du problème mécanique de Fabio Jakobsen dans les derniers mètres pour tenter sa chance. Le peloton en pièces détachées, Sénéchal a envoyé toute la puissance qui le caractérise pour devancer Matteo Trentin (UAE Team Emirates) et Alberto Dainese (DSM), arrivé 2 secondes plus tard. Malgré les cassures dans le final, Odd Christian Eiking est toujours le leader de ce Tour d’Espagne.

Image
0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

5 commentaires

  1. Superbe victoire de cet équipier modèle qui mérite amplement d’en claquer une sur un GT.

  2. Belle victoire du Senéchal sur un grand Tour , un excellent coureur qui sait répondre présent . Il en claque une belle et c’est bien mérité .

  3. La victoire l’équipier modèle, au mental exemplaire, qui vient suppléer son sprinteur défaillant dans le final, soumis non pas à un ennui mécanique, mais plus simplement à une panne de jambes, comme il le reconnaissait après l’arrivée. Juste récompense pour F. Sénéchal, toujours au plus près de Jakobsen, lequel marquera sa carrière, en particulier parce qu’il lui sauva plus ou moins la vie après la terrible chute de Katowice…
    La photo d’introduction est parfaitement adaptée : nous voyons que ce n’est pas un peloton groupé mais seulement une grappe de coureurs qui se dispute l’arrivée… Les Quickstep Cerny et Stybar font exploser le peloton qui s’étire aux approches de l’arrivée, y compris leur sprinter Jakobsen qui ne peut suivre, et la victoire se joue finalement dans ce long et beau duel entre nos deux vaillants durs à cuire, Sénéchal et Trentin… Le français met une dent de plus aux cent mètres et repousse Trentin; Dainèse, régulièrement placé depuis le départ de cette vuelta, revient faire trois, une belle place qui confirme le talent de ce jeune sprinteur italien de 21 ans, aux allures terminales de Mareckzo, mais en en beaucoup plus solide. Jacopo parti, Démare égaré trop loin ne peut pas participer à cette explication des derniers kilomètres, il est 43é…. Il fallait un coffre surpuissant pour rester à l’avant… Après l’arrivée, dans une interview pleine d’émotion à L.P.Frileux d’Eurosport, F. Sénéchal, tout en exprimant humblement son bonheur, livra quelques éléments sur d’énormes charges de travail en guise de préparation… Souhaitons lui un mental à la hauteur de celui qu’affiche ces leaders qu’il sert si souvent, les Cavendish ou Jakobsen, pour réussir sur le futur Paris-Roubaix, l’enfer du nord, sa course fétiche…
    Dans cette arrivée fort échelonnée due aux effets conjugués du train Quickstep, de la chaleur et de la fatigue désormais accumulée , à la veille de deux grosses journées en montagne, le jeune colombien E. Bernal apparait dans le top 10 de cette étape merguez… Il reprend même 5 secondes ! C’est bien la première fois !… Malgré son important retard actuel sur Roglic et Mas et une condition jusque -là jugée moyenne, la vuelta n’est pas du tout terminée pour le jeune colombien et il veut sans doute et encore remonter vers le nord du classement en même temps que celui de l’Espagne…

  4. Enfin ! Depuis le temps que Senéchal tire « des bouts de droit » pour ses leaders il est enfin récompensé par cette victoire et c’est un juste retour des choses .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.