Florian Sénéchal remporte sa première victoire en pro.
Florian Sénéchal a parfaitement maîtrisé la fin de course. Photo : @deceuninck_qst
Florian Sénéchal s’adjuge le Grand Prix Samyn
4.8 (95.56%) 9 vote[s]

Au terme d’un final parfaitement maîtrisé, Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) a dominé le Grand Prix Samyn, remportant ainsi la première victoire de sa jeune carrière. Battus au sprint, c’est Aimé De Gendt (Wanty-Gobert) et Niki Terpstra (Direct Énergie) qui complètent le podium.

Première victoire pro pour Florian Sénéchal

Et de trois ! Après des victoires sur Het Nieuwsblad et Kuurne-Bruxelles-Kuurne le week-end dernier, la Deceuninck-Quick Step a remporté sa troisième semi-classique belge en autant d’épreuves. Cette fois-ci, pas de Philippe Gilbert ni de Bob Jungels dans l’équipe, mais bien Florian Sénéchal. Le français, plutôt à l’aise dans les courses d’un jour, a su faire parler sa pointe de vitesse à l’approche de la ligne, pour ainsi dominer un sprint disputé entre une poignée d’échappés.

Le dénouement de la 51ème édition du GP Samyn a été à la hauteur du reste de la course. En effet, tout au long de la journée, les coureurs se sont livrés une véritable bataille sur les routes belges, notamment sous l’impulsion de la Direct Énergie. L’équipe vendéenne a lancé les hostilités à 65 kilomètres de l’arrivée, tentant un coup de bordure inattendu, à l’origine d’un gros écrémage dans le peloton. Par la suite, les attaques se sont enchaînées, jusqu’à ce que la bonne mèche soit allumée par Aimé De Gendt et Pieter Serry. Seuls en tête, les deux échappés se sont finalement fait rejoindre par une dizaine d’autres coureurs (dont Florian Sénéchal) dans le final, se dirigeant ainsi vers une arrivée au sprint. Et à ce jeu-là, c’est donc bel et bien Florian Sénéchal qui a su faire parler la poudre, confirmant son fort potentiel sur les classiques.

Thibaud KEREBEL

6 commentaires

  1. Très belle victoire de ce jeune coureur prometteur, il était entouré de vieux briscards de classique, tel Nicky Tepstra dont le caractère acrimonieux est bien connu, il est rare que nos coureurs français conclues ces courses belges de si belle manière.
    PfM

  2. Belle victoire de Senegal en Belchique. Nous espèrons qu’il aura pour lui Lefevère pour briller également sur des épreuves telles que Paris-Roubaix. Car il était tellement mort sur ce Samyn, leur plaçant même une fine avant le sprint, histoire de terpster le groupe ! Et au sprint il s’est joué de Laars Bool qui est pourtant un sacré moustic, de même que de Terpstra, après que celui-ci l’ait tester à plusieurs reprises, en vain. Bravo à Selachen Sechanel… ah ! je vais y arriver à gagner ou à le faire, oui… à… Florian Sénéchal, le bien nommé, maitre en ses terres ou presque.

  3. Le cyclisme Français est remarquable en ce début de saison . Florian Sénéchal a acquis une très belle victoire . Une course comme on les aime sans temps mort et avec beaucoup de mouvements . Une course de combattants . C’est vrai les Deceuninck-Quick Step manœuvrent à merveille . Quelle force collective ou chacun aide son coéquipier et court pour le mieux placé . C’est bien là le secret . Ils s’adaptent et l’ambiance doit être assez folle dans leur rang . Florian a inscrit son nom sur cette superbe épreuve . C ‘est la fête chez les Sénéchal .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.