Geraint Thomas préférerait courir le Tour de France avec du public

1
366
Tour de France en suspens, Thomas s'exprime
Geraint Thomas espère renouer avec le Tour de France. Photo : ASO / @letour / A.Broadway

A l’image du restant du peloton, Geraint Thomas est dans l’attente d’une reprise. Mais la pandémie du coronavirus menace clairement le Tour de France, qui doit pourtant se tenir l’été prochain. Le Gallois fait le point à moins de trois mois du départ de la Grande Boucle s’il a lieu en temps et en heure.

Le Tour de France toujours à l’esprit de Geraint Thomas

Avec la pandémie du Covid-19, jamais une telle incertitude a plané au-dessus de la tenue du Tour de France mis à part en temps de guerre. Une situation à laquelle doivent se confronter l’ensemble des coureurs dont Geraint Thomas, qui cible dans la saison particulièrement cet objectif. Dans un entretien au Daily Telegraph, le vainqueur de l’édition 2018 et deuxième l’an passé a témoigné de son désir que le Tour se déroule aux dates prévues tout en ajoutant que la situation sanitaire prédominera. « J’aimerais évidemment avoir une autre chance de remporter le Tour, j’ai l’impression d’être dans la forme de ma vie maintenant. Ce sont mes années. Mais c’est comme ça. Il y a des choses plus importantes dans la vie. (…) Quand vous regarderez dans les livres d’histoire dans 20 ans, si en 2020 il n’y avait pas de Tour, cela n’aura pas d’importance.»

De terribles conséquences en cas de non maintien ?

Et au-delà du simple plan de la performance, Geraint Thomas craint les conséquences d’une annulation de la Grande Boucle. Pour lui, il y a clairement un danger si cette décision devait être prise. « Mais, d’un autre côté, il y a une vingtaine d’équipes et les entreprises ont investi dans ces équipes. Si elles disparaissaient, il y aurait peut-être un certain nombre de personnes au chômage. Donc, si le résultat en lui-même n’a pas d’importance, l’événement en a parce qu’il y a beaucoup de moyens et de personnes qui en découlent.»

Le huis clos au Tour fait débat

Interrogé sur la possibilité que le Tour ait lieu mais à huis clos, le coureur du Team INEOS n’est franchement pas emballé. La saveur ne serait pas la même pour le principal intéressé. « Le Tour ne serait pas le Tour sans les fans. Je pense qu’il serait beaucoup plus difficile de tenir les fans à l’écart sur le Tour plutôt qu’à Paris-Nice. Mais tout change si vite. J’espère juste que pour le bien de tous, tout cela va vite se terminer.»

Vidéo de Cyclisme
Les meilleurs moments du Tour de France 2018

1 COMMENTAIRE

  1. Si G. Thomas souhaite que le tour se déroule cette année aux dates prévues, cela signifierait donc que l’irlandais ne doute pas de la condition physique qu’il pourrait avoir fin juin ? Comme notre homme n’a aucunement l’intention de se retrouver dans les choux, , il y aurait lieu de penser qu’actuellement notre irlandais n’est pas plus sur home-trainer qu’à ramasser les fraises ou les asperges. De quoi poser la question des méthodes d’entrainement actuelles de chacun, lesquelles fausseraient totalement le jeu… Certains ont déjà soulevé le problème, comme ce mordu de Cyrille Guitard. On a aussi entendu Marc Radiot qui s’est mangé du même côté que Guimard, mais à ce jour, cette question n’apparait pas au grand jour dans les préoccupations de Prudhomme ou de Maracineanu… Comme si, aux yeux de l’organisation, l’art de contourner ou de profiter des règles, voire celui de tricher, ne relèverait que de l’accessoire ?… Surprenant, non ? … Ah oui alors !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.