Gianluca Brambilla vainqueur de la dernière étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021
En gagnant la 3e étape, Gianluca Brambilla s'est offert le général.
0 Partages

Dans un final à suspense sur le Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021, Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) a fait le coup parfait. Vainqueur en solitaire de cette troisième étape au profil montagneux, l’Italien échappé une grande partie de la journée s’est offert dans le même temps le classement général final. Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) aussi membre de l’échappée a pris la deuxième place, alors que Ben O’Connor (AG2R CItroën Team) sorti du groupe des favoris a fini au troisième rang.

Coup double pour Gianluca Brambilla

On attendait Michael Woods, Bauke Mollema, voire David Gaudu ou Jakob Fuglsang pour remporter le général du Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021. Finalement, aucun de ces hommes a inscrit son nom au palmarès de cette épreuve, mais bien Gianluca Brambilla. Grâce à une dernière étape où l’Italien a d’abord réussi à faire partie de l’échappée, ce dernier a été suffisamment fort dans le final pour résister aux principaux favoris.

https://twitter.com/F3cotedazur/status/1363512557668032512

Le Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021 bascule

Pour cette conclusion du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, ça a été animé de bout en bout. Des coureurs très bien placés au général ont fait partie de l’échappé à commencer par Gianluca Brambilla, sans oublier le duo de la Groupama-FDJ composé de Rudy Molard et Valentin Madouas. D’ailleurs, ces trois coureurs ont été aux avant-postes jusqu’au bout, à la lutte à la fois pour le succès d’étape et le général.

Dans le peloton, les plus forts se sont détachés dans le Col de la Madone. Michael Woods, David Gaudu, Bauke Mollema, Nairo Quintana, Ben O’Connor ont été un ton au-dessus. Mais faute d’une parfaite entente, ça n’est jamais revenu sur la tête de la course. Esseulé, le leader Woods a perdu de justesse le général pour cinq secondes par rapport à Brambilla. L’Italien avait réussi à s’isoler à une dizaine de kilomètres de l’arrivée en distançant Madouas son dernier rival. Et a ensuite éviter tout retour pour signer une première victoire depuis plus de quatre ans et demi.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.