Giro 2022 : Présentation détaillée de la 6e étape, parcours, profil et favoris

4
4975
Présentation de la 6e étape du Giro 2022
Le parcours de la 6e étape du Giro 2022 va longer la mer Thyrhénienne. Photo : @RCS

Jeudi 12 mai, les coureurs engagés et toujours en course sur le Giro 2022 vont de nouveau, et selon toute vraisemblance, se disputer la victoire dans un sprint massif, en compagnie cette fois-ci de Mark Cavendish et Caleb Ewan. Les coureurs de cette 105e édition du Tour d’Italie s’élanceront de Palmi (départ) pour arriver 192 kilomètres plus loin, après avoir longé la mer, à Scalea, où sera jugée l’arrivée de cette sixième étape. Arnaud Démare aura sans doute à coeur de réaliser la passe de deux. Quant au maillot rose (leader au classement général), il devrait rester sur les épaules de Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) au terme de cette nouvelle étape du Giro d’Italia.

A lire sur le sujet du cyclisme : La 6e étape du Tour d’Italie en direct et en intégralité à partir de 12h30

Giro 2022 : Le parcours de la 6e étape Palmi / Scalea

Avec au programme 192 kilomètres et seulement 900 mètres de dénivelé positif à grimper, les favoris à la victoire sur le Tour d’Italie devraient passer une nouvelle journée sans encombre. Et ce n’est pas l’ascension du jour, la côte de l’Aeroporto L.Razza (4,1km à 3,7%), qui mettra en difficulté aussi bien les favoris que les sprinteurs. Tout de suite après cette côte classée en 4e catégorie, les coureurs auront le premier sprint intermédiaire à se disputer au kilomètre 40,6, tandis que le second sprint bonifications n’interviendra qu’au kilomètre 147,7, à moins de 45 kilomètres de l’arrivée. Après quoi, tout le peloton se dirigera vers une sprint massif.

Lire aussi sur le sujet cyclisme : Le parcours complet de la 105e édition et les favoris

Profil de la 6e étape du Giro 2022

Lire aussi sur le sujet cyclisme : Le profil des 21 étapes du Tour d’Italie

Qui sont les favoris de la 6e étape ?

*** Mark Cavendish, Caleb Ewan
** Arnaud Démare, Fernando Gaviria
* Simone Consonni, Alberto Dainese, Phil Bauhaus, Giacomo Nizzolo, Cees Bol, Vincenzo Albanese, Sacha Modolo, Biniam Girmay, Davide Ballerini, Natnael Tesfatsion, Magnus Cort

Lire aussi sur le sujet cyclisme : La présentation détaillée des 22 équipes et 176 coureurs

Le pronostic de la rédaction de Today Cycling

Comment ne pas mettre Arnaud Démare favori de la 6e étape du Giro 2022 ? Lui qui a remporté avec autorité l’étape de la veille. Et pourtant, et uniquement parce que nous sommes joueurs, notre pronostic du jour va aller en faveur de Fernando Gaviria (UAE Team Emirates). Rien de très rationnel dans notre réflexion. Mais uniquement parce qu’il a fait 3e à Balatonfüred, 2e à Messine, et qu’il serait « joli » qu’il fasse 1er à Scalea. Si notre coeur accompagne Démare, notre raison, elle, nous dit que Cavendish, remonté tel un coucou, ne laissera pas passer une 161e victoire et un 17e succès d’étape sur les routes du Tour d’Italie.

Classement général au départ de la 6e étape

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 18:21:03
2 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 0:39
3 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:58
4 – YATES Simon (Team BikeExchange – Jayco) + 1:42
5 – VANSEVENANT Mauri (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 1:47
6 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 1:55
7 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 1:58
8 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 2:00
9 – PORTE Richie (INEOS Grenadiers) + 2:04
10 – BARDET Romain (Team DSM) + 2:06
11 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) m.t
12 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 2:15
13 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) m.t
14 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 2:16
15 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) + 2:18
16 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 2:20
17 – VALVERDE Alejandro (Movistar) + 2:23
18 – HAMILTON Lucas (Team BikeExchange – Jayco) + 2:27
19 – CICCONE Giulio (Ita Trek – Segafredo) + 2:32
20 – POZZOVIVO Domenico (Ita Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 2:37

Vidéo : Le teaser du parcours de la 6e étape du Giro 2022

Visitez le site officiel du Giro 2022 giroditalia.it/fr

4 Commentaires

  1. Vivement les étapes du Week end, qui verront certainement une échappée aller au bout, où plusieurs coureurs risquent de « souffrir », en attendant, demain sera une étape qui s’annonce encore bien longue et ennuyeuse, et 5 heures après finira au sprint.

  2. Course avec oreillettes et sprint obligatoire… La veille, l’étape Catane-Messine n’a pas manqué d’intérêt, avec cette accélération, dans le bien nommé col de Portella, des équipes de Van der Poel et Girmay afin de distancer des sprinteurs; Ewan et Cavendish en firent les frais… A.Démare également, mais un peu moins distancé, le français revint dans la descente… Cela ressemblait assez à l’étape Catane-Villafranca du giro 2020, sur le même parcours, où les Bora de Sagan, sous l’impulsion d’un terrible Bodnar, distancèrent Gaviria; Démare restait alors au contact pour l’emporter à Villafranca…
    La course de ce cyclisme « moderne » parfois stéréotypé prend parfois de l’intérêt dans ce désir d’éliminer les sprinteurs, une méthode coûteuse et mise au goût de l’époque par Sagan sur la fin de ses années Bora, le but étant toujours de distancer l’adversaire au train, selon un procédé que l’on retrouve également en montagne, comme la veille sur les pentes de l’Etna avec l’équipe Inéos… Eliminer l’adversaire en lui faisant sauter le caisson, plutôt que tenter de s’isoler vers l’avant, c’est une latitude que permet la course à oreillettes.
    En effet, peu de mouvements prévisibles cette étape qui court sur le dessus de la botte… En 2020, en sortant victorieux de Sicile, Démare avait enchainé les victoires à Matera puis à Brindisi et Rimini, le long de l’Adriatique; cette année la course ignore les Pouilles et l’étape de demain se casse donc en Palabre. Il est certain que les vaincus de la veille n’ont pas dit leur dernier mot…

  3. quand le train de la FDJ est respecté Arnaud DEMARRE est l’égal des tous meilleurs au sprint.

  4. Il semble effectivement que cette étape ne va pas échapper à un sprinter . Aucune difficulté notable sur ce parcours qui remonte la botte italienne en bordure de la mer . A priori pas de vent , donc pas de bordure .
    Place au sprint sans accro .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.