Giro 2023, étape 14 : Parcours et profil

4
1593
Giro 2023 étape 14 parcours et profil
Profil de la 14e étape du Giro 2023. Image : @RCS_Giro

Les 135 (sur 176) coureurs toujours en course sur ce Giro 2023 vont disputer la 14e étape (Sierre / Cassano Magnano). Avec un profil de 1.600 mètres de dénivelé positif, les sprinteurs sont attendus en vainqueurs du côté de la ligne d’arrivée, mails il leur faudra en passer par un parcours de 193 kilomètres et surtout l’ascension du Passo del Sempione situé en début de course.

Le peloton va s’élancer du village-départ à 12h05 pour un défilé neutralisé de 6 kilomètres. Arrivé au kilomètre zéro le départ réel de cette 14e étape va être donné à 12h15. Le vainqueur du jour est attendu aux alentours de 17h15.

Les favoris et outsiders du Giro 2023 : cliquer ici
Les réactions des coureurs à l’arrivée de chaque étape : cliquer ici
Vidéo résumé de chacune des étapes : cliquer ici
TV, les horaires de diffusion : cliquer ici
Les dernières actualités du Giro 2023 : cliquer ici
Consulter les archives du Tour d’Italie : cliquer ici

Les sprinteurs devront en passer par le Passo del Sempione

Ce samedi, il ne faudra pas être dans un jour « sans », notamment pour les sprinteurs susceptibles de se jouer la victoire d’étape, car le début du parcours aborde une montée des plus difficiles. Ascension principale suivie de 150 km en descente et de plat. Après avoir franchi le Passo del Sempione (20,2 km à 6,5% – passage à 14%) classé en 1ère catégorie, les coureurs vont plonger dans une descente ponctuée de plusieurs tunnels. Les routes sont larges et droites dans la première partie de descente, de la frontière au lac Majeur, et plus difficiles le long de la rive du lac. A noter que dans les trente derniers kilomètres de course le profil est un peu plus accidenté, après Sesto Calende notamment. Le dernier kilomètre va se jouer en légère montée, en faux-plat. Mais les sprinteurs pourront faire parler la poudre sur cette dernière ligne droite finale de 300 mètres avec une route suffisamment large pour disputer un sprint royal.

Lire aussi : Les équipes et coureurs engagés et les abandons

Profil du Passo del Sempione (Simplopass)
Les derniers kilomètres de la 14e étape

Comme chaque jour, c’est à deux reprises que les points du maillot cyclamen vont être disputés. Les deux sprints intermédiaires vont avoir lieu après l’ascension du jour. D’abord au pied de la descente, à Villadossola, au kilomètre 101,7, puis le second à Stresa, au kilomètre 138,3, soit à un peu plus de 50 kilomètres de Cassano Magnano et de la ligne d’arrivée. A deux jours d’une seconde journée de repos, c’est toujours Jonathan Milan (Bahrain-Victorious) qui est le leader du classement par points (164 points). Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) est second de ce classement annexe avec 88 points. A lire : Les classements annexes du Tour d’Italie

Le programme TV du samedi 20 mai

Sur Eurosport 1, le journaliste Guillaume di Grazia accompagné de ses consultants habituels que sont Philippe Gilbert et Jacky Durand, seront aux commentaires à partir de 12h15. La durée de diffusion des images de la course est estimée à 5h de direct. Pour les retardataires, une rediffusion sous forme de résumé, sur la même chaine, est proposée à partir de 21h05 (durée : 115 minutes). A noter que l’émission « Les Rois de la Pédale » est au programme avant et après l’étape du jour.

Les favoris de la 14e étape

*** Pascal Ackermann, Jonathan Milan
** Michael Matthews, Mark Cavendish, Fernando Gaviria
* Arne Marit, Max Kanter, Simon Consonni, Vincenzo Dainese, Niccolo Bonifazio, Nicolas dalla Valle, Marco Maestri, Stefano Oldani, Maris Mayrhofer, Davide Ballerini

Parcours de la 14e étape (Sierre / Cassano Magnano)

Carte du parcours de la 14e étape du Giro

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

4 Commentaires

  1. L’histoire du GIRO retiendra que le courreur Colombien RUBIO a remporté cette étape, profitant de la générosité de celui qui a brillé dans sa chevauchée fantastique en mettant toutes ses trippes comme il le dit, Thibaut PINOT. Le Franc-Comtois a de quoi être frustré à l’arrivée pour avoir été privé de lever les bras, il a quand même repris la tête du GPM avec 64 points engrangés dans la courte étape d’hier après-midi. Bravo Thibaut, le GIRO a encore quelques belles étapes de montagne devant lui, ce n’est pas fini. « Comtois rend toi, neni ma foi ».
    Aujourd’hui, il y a des points précieux à prendre au sommet du Simplon, col de 1ere catégorie.

  2. Sur une petite étape de 75 bornes je vois pas le merite pinot il court comme un sabot RUBIO n a pas eu tort de ne pas prendre de relais, très intelligent ces colombiens.

  3. Curieux parcours pour cette étape, même si le giro en propose assez régulièrement une sous une forme assez semblable. Le scénario le plus probable prévoirait qu’après s’être débobiné dans la montée du col, le peloton, comme la pelote, pourrait se rembobiner progressivement en vue de l’arrivée… Il reste les aléas de la course, la grande difficulté de ce très long col, et puis une fin d’étape parfois bosselée ou cette arrivée en faux-plat, de quoi de sortir à certains moments de sa torpeur le télespectateur qui s’assoupit…

  4. noelle, Thibaut coure avec son coeur et avec ses trippes, c’est comme ça qu’on l’aime.
    RUBIO est un succeur de roue, qu’il nous montre de quoi il est capable en y allant seul!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.