Giro 2023, étape 8 : Parcours et profil

2
1517
Giro 2023 étape 8 parcours et profil
Profil de la 8e étape du Giro 2023

Au lendemain d’une étape décevante et à la veille du second contre-la-montre, les coureurs toujours en course vont disputer la 8e étape du Giro 2023. Au programme du jour un parcours ponctué de quelque 207 kilomètres avec un profil accidenté affichant pas moins de 2.500 mètres de dénivelé positif. Une nouvelle fois Andreas Leknessund (Team DSM) va s’élancer vêtu du maillot rose de leader du Tour d’Italie.

Le peloton va s’élancer à 11h50 du village départ de Terni pour un défilé neutralisé de 5,2 kilomètres. Arrivés au kilomètre zéro, à 12h, les coureurs vont s’élancer pour 207 kilomètres direction Fossombrone. L’arrivée des coureurs est prévue aux alentours de 17h15.

Les favoris et outsiders du Giro 2023 : cliquer ici
Les réactions des coureurs à l’arrivée de chaque étape : cliquer ici
Vidéo résumé de chacune des étapes : cliquer ici
TV, les horaires de diffusion : cliquer ici
Les dernières actualités du Giro 2023 : cliquer ici
Consulter les archives du Tour d’Italie : cliquer ici

Sprinteurs, échappés, puncheurs. Qui l’emportera à Fossombrone ?

Au regard du parcours de cette huitième étape du Tour d’Italie, la question est légitime. Et bien malin est celui ou celle qui a la réponse au départ de Terni. Après l’attitude du peloton sur l’étape de la veille, il est difficile de savoir qui des sprinteurs, des échappés ou des puncheurs l’emportera. Le début de l’étape est propice à la constitution d’une échappée de costauds, mais immédiatement après les équipes de sprinteurs auront tout le loisir de rouler au train et garder les fuyards à vue. Seuls les passages aux pourcentages élevés dans les trois ascensions situées dans le final pourraient compromettre les sprinteurs moins bons grimpeurs. Battus à la fois par des échappés ou encore des puncheurs partis dans la dernière difficulté du jour.

Du côté du parcours et du profil de cette 8e étape, dès le départ de Terni les coureurs vont être en prise avec une première ascension (Valico della Somma). Après quoi, durant plus de 140 kilomètres le terrain sera propice à rouler à vive allure jusqu’aux trois ascensions de 4e et 2e catégories situées dans les 50 derniers kilomètres de course. Successivement les coureurs vont grimper une première fois la montée de I Cappuccini (2,8km à 7,9% – Passage à 19%) puis celle de Montedellecesane (7,8km à 6,5% – Passage à 18%) et de nouveau I Cappuccini. Une fois basculé la troisième et dernière difficulté du jour, le final se jouera au terme de 2 kilomètres de plat.

Profil ascension MontedelleCesane
Profil montée I Cappuccini
Les derniers kilomètres de l’étape

Une fois n’est pas coutume, mais les deux sprints intermédiaires du classement par points toujours mené par Jonathan Milan (Bahrain-Victorious) se disputeront en première partie de course, aux kilomètres 47,9 et 97,3.

Le programme TV du samedi 13 mai

Sur Eurosport 1, le journaliste Guillaume di Grazia accompagné de ses consultants habituels que sont Philippe Gilbert et Jacky Durand, seront aux commentaires à partir de 12h. La durée de diffusion des images de la course est estimée à plus de 5h de direct. Pour les retardataires, une rediffusion sous forme de résumé, sur la même chaine, est proposée à partir de 21h (durée : 60 minutes). A noter que l’émission « Les Rois de la Pédale » est au programme avant et après l’étape du jour.

Les favoris de la 8e étape

*** Mads Pedersen
** Ben Healy, Michael Matthews
Diego Ulissi, Lorenzo Rota, Davide Ballerini, Warren Barguil, Thibaut Pinot, Simone Consonni, Simon Clarke, Bauke Mollema, Alberto Bettiol

Parcours de la 8e étape (Terni / Fonssombrone)

Carte du parcours de la 8e étape du Giro 2023

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

2 Commentaires

  1. Ce Cappuccini si près de l’arrivée parait bien trop corsé pour les sprinteurs; l’échappée mettra sans doute du temps à se constituer, d’autant plus que beaucoup n’ont rien à attendre du chrono prévu dimanche. Le profil presque idéal pour T. Pinot dans sa forme actuelle, mais encore faudrait-il que le franc-comtois soit sur l’avant au moment d’arriver dans ce Capuccini, ce qui n’est pas certain, car pris dans différentes ambitions, peut-être trop nombreuses, mais légitimes…

  2. A part M Matthews je ne vois pas un autre sprinter jouer la gagne . Le profil casse patte de la fin d’étape rend le pronostic difficile , les montées sont irrégulières et peuvent convenir à des puncheurs mais il est possible qu’une échappée aille au bout si les leaders laissent filer comme hier.
    Je ne vois pas Pinot jouer la gagne , c’est un diesel qui préfère les montées plus longues et de plus l’arrivée est après une descente .
    Il faudra qu’il choisisse ses objectifs car même s’il est revenu à un niveau acceptable il ne doit pas se disperser , jouer le général est peut être un peu trop ambitieux . Est ce que les deux favoris ne vont pas escamoter cette étape et miser sur les vraies étapes de montagne , ça semble être le cas au vu des journées passées .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.