Le Tour de Romandie est remporté par Geraint Thomas
Geraint Thomas retrouve un très bon niveau au Tour de Romandie. Photo : @INEOSGrenadiers / Getty Images Sport
0 Partages

Classé deuxième au général avant la dernière étape du Tour de Romandie, Geraint Thomas a profité du contre-la-montre de 16 kilomètres tracé autour de Fribourg pour s’emparer de la première place. Signant le troisième meilleur temps à 17 secondes du vainqueur Rémi Cavagna (Deceuninck – Quick Step), cela lui a suffi pour dépasser Michael Woods (Israel Start-Up Nation) qui portait le maillot de leader. Ce dernier n’est même pas sur le podium final de cette 74e édition puisque Richie Porte (INEOS Grenadiers) et Fausto Masnada (Deceuninck – Quick Step) lui sont également passés devant.

Geraint Thomas met fin à près de 3 ans de disette

Depuis le Tour de France 2018, Geraint Thomas n’avait plus gagné la moindre course par étapes. Une série qui vient de prendre fin avec son sacre sur le Tour de Romandie 2021. Il n’aura jamais porté le maillot de leader sur l’une des étapes, mais a réussi à prendre la tête du classement général au meilleur des moments. Le chrono final lui a permis de remporter cette édition. Avec le troisième meilleur temps du jour, seulement devancé par Rémi Cavagna et Stefan Bissegger (EF Education – Nippo) qui ne jouaient rien au général, il a largement comblé le retard qui le séparait de Michael Woods au départ.

Au moment de s’élancer, Thomas devait reprendre 11 secondes à Woods. Finalement, le Britannique a fait mieux de 54 secondes par rapport au Canadien, qui de son côté a perdu gros sur cette journée. En signant seulement le 28e temps, ce n’est pas uniquement la victoire finale qui lui a échappé, mais aussi le podium. Richie Porte et Fausto Masnada sont parvenus à le dépasser et accompagner par conséquent Thomas sur le podium. Marc Soler s’est même intercalé en quatrième position, échouant pour une seconde par rapport à la troisième place.

Classement général – Tour de Romandie 2021

Le classement général complet du Tour de Romandie 2021.

1 – THOMAS Geraint INEOS GRENADIERS 17:59:57
2 – PORTE Richie INEOS GRENADIERS +28
3 – MASNADA Fausto DECEUNINCK – QUICK-STEP +38
4 – SOLER Marc MOVISTAR TEAM +39
5 – WOODS Michael ISRAEL START-UP NATION +43
6 – O’CONNOR Ben AG2R CITROEN TEAM +45
7 – IZAGUIRRE INSAUSTI Ion ASTANA – PREMIER TECH +1:08
8 – HAMILTON Lucas TEAM BIKEEXCHANGE +1:22
9 – CARUSO Damiano BAHRAIN VICTORIOUS +1:30
10 – KELDERMAN Wilco BORA – HANSGROHE +2:20
11 – ARENSMAN Thymen TEAM DSM +2:48
12 – CATTANEO Mattia DECEUNINCK – QUICK-STEP +3:29
13 – COSTA Rui UAE TEAM EMIRATES +4:01
14 – KUSS Sepp JUMBO-VISMA +4:20
15 – JENSEN Mattias TREK – SEGAFREDO +4:25
16 – VAN WILDER Ilan TEAM DSM +6:09
17 – DENNIS Rohan INEOS GRENADIERS +6:44
18 – PETILLI Simone INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX +7:49
19 – NIELSEN Magnus Cort EF EDUCATION – NIPPO +7:54
20 – MEINTJES Louis INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX +7:59

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Voici une photo de profil qui permet de détailler à la fois le coureur et sa machine, ce qui la rend d’autant plus intéressante.
    G. Thomas est en montée, il « envoie les watts » et n’a pas le temps de s’attarder sur les panoramas sur sa gauche ! Le voici donc en bec de selle, sa position privilégiée et quasi constante à l’effort… Attention, s’il s’avance trop sur la selle, un commissaire à rien pourrait avoir l’idée de le déclasser pour « position non conforme » ! Le coureur d’Inéos se trouve ici dans la difficile ascension pavée du début d’étape, ce qui l’amène à user du petit plateau, une occasion suffisamment rare chez l’intéressé pour que celle-ci soit soulignée car le gallois usa en effet aujourd’hui, comme de coutume dans ses chronos, de développements assez gigantesques ! La vélocité n’est certainement pas son domaine de prédilection, sans que cela ne le dérange dans la performance, au contraire. Rappelons seulement sa médaille de bronze sur les derniers championnats du monde du chrono à Imola. Ici, Thomas est battu, même s’ il est nécessaire de rappeler qu’il se releva totalement devant la dangerosité de la partie finale, soucieux d’assurer sa victoire au général mais aussi afin d’éviter la chute, un inconvénient que l’intéressé rencontre relativement souvent, comme malheureusement la veille lorsque, les mains engourdies par le froid et au moment de l’ultime coup de rein, le guidon lui fila sous la main.
    La superbe machine mériterait que l’on s’ attarde longuement, pas seulement pour renouveler la seule lecture de son prix. Remarquons que ces Inéos utilisent toujours le freinage avec des patins, avec de bonnes raisons sur lesquelles il serait bien sûr intéressant de s’étendre.

  2. J’ai le même vélo !

    Mais j’ai mis une petite sonnette pour avertir Geraint Thomas quand je le dépasse !!!

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.