Jakob Fuglsang remporte l'une des étapes de montagne de cette Vuelta
Fuglsang échappée sur cette étape a été récompensé.
132 Partages

Sur une seizième étape qui s’achevait au sommet de l’Alto de la Cubilla. Lena, les baroudeurs ont eu l’occasion de se disputer la victoire. Celle-ci est revenue à Jakob Fuglsang (Astana Pro Team), qui a terminé en solitaire devant Tao Geoghegan Hart (Team INEOS) et son coéquipier Luis Leon Sanchez. Arrivés à six minutes quasiment mais sans avoir été mis en difficulté par ses rivaux, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) reste un solide leader.

Équipier quasiment depuis que le Grand Départ de cette Vuelta a été donné, Jakob Fuglsang a su saisir sa chance juste avant la deuxième journée de repos. Dans une étape de montagne avec arrivée au sommet, le Danois a d’abord réussi à faire sa place dans l’échappée avant de faire la différence dans les derniers kilomètres. C’est une victoire qui va assurément lui faire du bien. En très grande forme au printemps avec un Liège-Bastogne-Liège et un Critérium du Dauphiné ajoutés à son palmarès, l’été avait été moins fructueux. Perçu comme l’un des favoris au Tour de France, il avait été contraint d’abandonner. Puis, cette Vuelta ne s’était pas passée très bien pour lui jusqu’à présent. Mais avec sa performance du jour, le constat est bien différent.

Dans un parcours exigent avec trois cols à grimper, il fallait assurément avoir un profil grimpeur du type de Fuglsang pour s’illustrer. Ne restant pas aux côtés de son leader Miguel Angel Lopez, sa présence dans l’échappée a fait de lui d’entrée un sérieux candidat pour la victoire. Mais avec notamment Thomas De Gendt, Philippe Gilbert, Tao Geoghegan Hart pour ne citer qu’eux, il y avait de sacrés concurrents à battre. Une chose que le coureur d’Astana est parvenu à faire en imposant sa loi dans les derniers kilomètres de la montée finale. Profitant au passage d’un gros travail de la part de Luis Leon Sanchez, qui évolue sous le même maillot, le Danois a réussi à terminer le travail sans la moindre fausse note.

Primoz Roglic sur la bonne voie

Parfait aussi sur cette journée mais comme depuis quasiment le départ de cette édition, Primoz Roglic a encore fait un pas de plus vers la victoire finale. Terminant dans le même temps que Tadej Pogacar et Miguel Angel Lopez qui sont respectivement 3e et 4e au général, il les maintient à une distance raisonnable proche des quatre minutes. Et puis, son avance avec le deuxième Alejandro Valverde s’est accrue, car le champion du monde a concédé vingt-trois secondes supplémentaires et se retrouve donc désormais à 2’48 ». Le changement à noter dans les premières positions, c’est Rafal Majka qui intègre le top 5 au profit de Nairo Quintana, qui a cédé pas mal de temps.

132 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.