Jelle Wallays devance de justesse le peloton
Échappée gagnante pour Wallays. Capture d'écran La Vuelta.
Jelle Wallays joue un mauvais tour aux meilleurs sprinteurs
4.2 (84%) 5 votes

Offrant un scénario pour le moins surprenant, la dix-huitième étape de la Vuelta a permise de consacrer un coureur échappé. Jelle Wallays (Lotto Soudal) a devancé Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates) qui l’a accompagné en tête de course. Revenu fort dans les derniers mètres, Peter Sagan (Bora Hansgrohe) s’est montré le plus véloce dans le peloton mais a dû se contenter de la troisième place derrière le Belge et le Norvégien. Le classement général n’a pas subi de modifications avec toujours Simon Yates (Mitchelton Scott) en tête.

Jelle Wallays, la belle surprise du jour

Rien n’est joué à l’avance. Alors qu’un sprint massif pour la victoire était envisagé en priorité, c’est bien une échappée en petit comité qui s’est démarqué. Avec à sa tête Jelle Wallays, qui aura su parfaitement profiter du final pour obtenir son premier succès dans un Grand Tour. Déjà vainqueur par le passé d’A Travers la Flandre et de Paris-Tours, c’est une nouvelle ligne de prestige que s’ajoute le Belge au palmarès. Celle-ci doit avoir en plus un goût assez particulier sachant qu’il a surpris un peu tout son monde. Tous les sprinteurs qui avaient lorgné sur cette étape ont pu seulement se satisfaire des miettes. 

Pourtant, rien ne laissait imaginer une telle issue au vu du scénario de la course. Jelle Wallays, Sven Erik Bystrom et Jetse Bol n’ont jamais possédé beaucoup d’avance. D’ailleurs avec souvent deux à trois minutes de marge, leurs chances par rapport au peloton étaient minces. Mais ayant bien caché leur jeu et dans un final sinueux avec un vent de dos, le duo Wallays, Bystrom a fait mieux que de la résistance. Ils se sont même disputés le succès au sprint. Ce la a tourné en faveur du coureur de Lotto Soudal, mais il ne fallait pas quelques dizaines de mètres supplémentaires. Revenus sur les talons des deux premiers, Sagan, Viviani et le reste du peloton a quand même manqué le coche. Pour les sprinteurs, il faudra attendre désormais dimanche pour espérer finir en beauté. 

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.