Julian Alaphilippe 7e au final
Julian Alaphilippe dans le top 10 de l'Amstel Gold Race - Photo : A.S.O./Alex Broadway.
Julian Alaphilippe : « Je suis triste d’avoir manqué le coche »
3.7 (73.33%) 3 votes

Arrivé septième de l’Amstel Gold Race 2018, Julian Alaphilippe espérait un meilleur résultat que celui-ci. Mais le Français a démontré qu’il était à la hauteur de son statut de favori en étant présent à la tête de la course. Plus que physiquement, il s’est fait battre tactiquement, notamment par le vainqueur Michael Valgren (Astana).

Place d’honneur pour Julian Alaphilippe sur l’Amstel Gold Race

Placé mais pas encore vainqueur ! Une nouvelle fois, Julian Alaphilippe aura été un acteur majeur d’une classique ardennaise sans pour autant réussir à franchir la ligne d’arrivée en vainqueur. Le Français a terminé à la septième place de l’Amstel Gold Race 2018. Un rang qui ne contentera pas le coureur de Quick-Step Floors, mais qui témoigne de sa belle forme dans cette période charnière. Terminant dans le même temps que Peter Sagan et Alejandro Valverde, il a été l’un des meilleurs physiquement sur ce rendez-vous néerlandais. C’est l’aspect tactique de la fin de course qui lui a été préjudiciable et l’a définitivement condamné. D’après ses propos à l’AFP repris par l’Equipe, Alaphilippe ne nourrit pas de regrets estimant avoir fait tout ce qu’il pouvait.

« J’ai réagi à trois attaques dans les 20 derniers kilomètres, j’ai toujours été présent mais c’était vraiment dur de tout contrôler. Je suis triste d’avoir manqué le coche, de n’avoir pas pu lutter pour la victoire mais je ne suis pas déçu parce que j’ai fait de mon mieux. L’équipe a bien travaillé, elle m’a protégé tout au long de la course. » Alaphilippe : «J’ai fait de mon mieux»

L’Amstel Gold Race était sans nul doute l’épreuve la plus incertaine des trois classiques ardenniases. Celle où le plus de coureurs pouvaient prétendre à la victoire. Sur la Flèche Wallonne ou Liège-Bastogne-Liège, ce sera très certainement différent. Ces courses conviennent d’ailleurs encore mieux au profil de Julian Alaphilippe, qui en fait ses deux grands objectifs. Déjà sur le podium des deux épreuves belges par le passé, le Français ambitionne d’en mettre au moins une à son palmarès.

Maxime BOUHIER
24 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : faire du vélo et courir (3 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo