104e Tour d'Italie : L'équipe Jumbo-Visma pour le Giro 221
0 Partages

La formation Jumbo-Visma jouera sur deux tableaux à l’occasion du Giro 2021 (8-30 mai). En l’absence de ses grands leaders, l’équipe néerlandais comptera sur le champion de Nouvelle-Zélande George Bennett. Le grimpeur de 31 ans aura la lourde tâche de viser le général du 104e Tour d’Italie. Du côté des sprints, c’est le grand retour de Dylan Groenewegen après sa suspension suite à la chute provoquée sur le Tour de Pologne 2020.

Sprints et général du Giro 2021 pour Jumbo-Visma

Côté sprint, Dylan Groenewegen est de retour ! Mais après neuf mois d’arrêt, difficile de dire où se situe le Néerlandais. D’une part dans ses capacités physiques et d’autre part dans son état psychique. Car, comme il l’a confié récemment, il prend « en compte certaines réactions négatives quant à (son) retour. Cela devait arriver de toute façon ». Il aura notamment le soutien du jeune David Dekker. Pour le général, Jumbo-Visma mise sur George Bennett. A 31 ans, son meilleur résultat sur un Grand Tour est une 8e place. C’était sur le Giro 2018. Il pourra compter sur Tobias Foss et Koen Bouwman, entre autres.

La composition Jumbo-Visma – Tour d’Italie (8-30 mai 2021)

BENNETT George (31 ans – Nouvelle-Zélande), AFFINI Edoardo (24 ans – Italie), BOUWMAN Koen (27 ans – Pays-Bas), DEKKER David (23 ans – Pays-Bas), FOSS Tobias (23 ans – Norvège), GROENEWEGEN Dylan (27 ans – Pays-Bas), MARTENS Paul (37 ans – Allemagne) et VAN EMDEN Jos (36 ans – Pays-Bas).

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

2 commentaires

  1. Pour Groenewegen, cette reprise sur le giro s’avère sans doute la meilleure option pour lui, peut-être la meilleure façon de s’éloigner de tous les écarts ou réactions d’une opinion parfois déboussolée.
    Kruijswijk n’est pas au départ. Les passionnés du cyclisme regretteront sans doute l’absence de ce coureur sur une épreuve où il s’est révélé à lui-même avant de se révéler aux yeux du grand public durant le giro 2016, une édition qui marque l’histoire récente du giro et dont nous pouvons rapidement nous souvenir, notamment par les acteurs principaux des dernières journées : à deux jours de l’arrivée, Scarponi passe en tête au sommet du col d’Agnel, la cima Coppi, son grand dernier fait d’armes sur le giro; il attend Nibali plus bas, aprés que Kruijswijk, porteur du maillot rose, ait chuté dans les premiers lacets de la descente…Chaves devient maillot rose un jour, le temps que Nibali lui prenne cette première place la veille de l’arrivée…
    Jumbo conserve sans doute Kruijswijk au côté de Roglic pour le Tour de France, une idée comme une autre, mais il y a fort à parier que Pogacar ne s’en soucie guère…

  2. Détrompez vous Toutalo ; Pogacar a du souci à se faire pour le prochain Tour de France
    Pogacar a du souci à se faire pour le prochain Tour de France.
    P. Roglic est en train de préparer méticuleusement le Tour en privilégiant les contres la montre qui seront importants voir décisifs dans ce Tour 2021 . C ‘est le point fort de P R ( cette année il y a battu P au tour du pays basque ) Po même s’il est fort individuellement n’a pas une équipe consistante pour un grand tour .sa victoire à la Planche est entachée de suspicion de dopage tellement elle a été sidérante. Hirshi recruté à prix d’or par les arabes et leur pétrole ne marche pas alors qu’il y aura S Kuss ,W V A S. Kruiswik et d’autres chez Jumbo Visma ( dommage que T Dumoulin fait faux bond ;Un beau Tour de France en perspective.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.