Belgique sans un des meilleurs grimpeurs à Innsbruck
La Belgique arrive avec un collectif homogène à Innsbruck. Photo : Sporza
La Belgique mise sur Van Avermaet, Wellens, Benoot aux mondiaux
5 (100%) 2 votes

En manque véritablement d’un pur grimpeur dans ses rangs, la Belgique abordera plutôt les prochains championnats du monde dans la peau d’un outsider. Pour autant, l’ambition demeure toujours aussi présente pour jouer les premiers rôles et peut-être décrocher le titre mondial. Une mission que devra relever Greg Van Avermaet, Tim Wellens, Tiesj Benoot ou encore Dylan Teuns, qui sont les principaux noms de cette sélection nationale.

La Belgique en position d’outsider

Pas un grand leader, mais une équipe belge homogène. A première vue, difficile de dégager effectivement un coureur de cette nation capable de disputer le titre de champion du monde. Sur un parcours à Innsbruck présentant un important dénivelé, les purs grimpeurs seront logiquement à la fête. Pour les autres et notamment pour les nombreux puncheurs belges, cela semble une tâche plus que compliquée mais pas impossible. Ils devront assurément être dans une grande journée et aussi espérer un scénario de course favorable pour prétendre aller au bout. Contrairement aux éditions précédentes, ce ne sera pas l’une des nations les plus attendues. Une occasion peut-être de profiter de ce statut pour surprendre tout son monde.

A l’image de son coureur phare Greg Van Avermaet, la Belgique n’aura rien à perdre. Plutôt à l’aise sur les terrains vallonnées, l’ex vainqueur de Paris-Roubaix devra clairement se faire violence sur ce circuit autrichien pour espérer faire un résultat. Capable de briller dans le Massif Central au Tour de France comme il l’a fait en 2016, il lui faudra évoluer encore à un niveau supérieur, c’est dire le niveau du défi qui l’attend. Tim Wellens est un peu dans le même cas de figure. Véritable puncheur, le coureur de Lotto Soudal est un fervent des profils difficiles avec des enchaînements de difficultés. Mais plus à l’aise dans les côtes que dans les cols, cela s’annonce loin d’être aisé le concernant. Tout comme Dylan Teuns et Tiesj Bennot, qui figurent aussi dans la sélection de huit coureurs. Adeptes des courses du printemps et des courses par étapes d’une semaine, la haute montagne n’est pas leur terrain favori. Ce sera à eux de démentir cette perception et démontrer qu’ils peuvent y briller sur une journée.

La sélection pour la course en ligne : Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), Laurens De Plus (Quick Step Floors), Ben Hermans (Israel Cycling Academy), Xandro Meurisse (Wanty Groupe Gobert), Serge Pauwels (Dimension Data), Dylan Teuns (BMC), Greg Van Avermaet (BMC), Tim Wellens (Lotto-Soudal)
Remplaçants : Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Floris De Tier (LottoNL-Jumbo), Dries Devenyns (Quick-Step Floors), Pieter Serry (Quick-Step Floors), Jelle Vanendert (Lotto-Soudal)
La sélection pour le contre-la-montre : Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Laurens De Plus (Quick-Step Floors)

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.