Sam Bennett termine le mieux l'UAE Tour
Un sprint serré remporté par Bennett. Capture d'écran UAE Tour
112 Partages
La dernière étape pour Sam Bennett, Primoz Roglic vainqueur final
5 (100%) 2 vote[s]

En conclusion de ce Tour des Emirats Arabes Unis, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) est allé chercher un précieux succès. Au sprint, l’Irlandais a passé dans les derniers mètres Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) qui a dû se contenter de la deuxième position alors que Caleb Ewan (Lotto Soudal) a complété le podium du jour. De son côté, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) est devenu officiellement le vainqueur du classement général.

Sam Bennett prend l’avantage dans le dernier sprint

Le final parfait. Sam Bennett a dû s’employer pour gagner sur la dernière étape de l’UAE Tour, mais a réussi pleinement son coup en battant du beau monde. Tous les meilleurs sprinteurs sur cette édition se sont livrés bataille et ça a tenu toutes ses promesses. Emmenés par leurs différents trains, ils leur fallaient terminer ensuite de la meilleure manière le travail.

Si finalement, c’est le coureur de Bora-Hansgrohe qui y est arrivé, Fenrando Gaviria peut être particulièrement déçu du dénouement. Le Colombien pourtant bien parti s’est fait passer dans les derniers mètres, laissant échapper de ce fait une deuxième victoire d’étape dans cette semaine de compétition. Mais à l’image de ce qui s’est passé sur cette dernière journée, pas un sprinteur a vraiment pris le dessus sur les autres. Le vainqueur a été différent à chaque arrivée massive (Gaviria, Viviani puis Bennett), preuve d’un resserrement parmi l’élite.

Roglic achève sa belle semaine

En ce qui concerne les grimpeurs qui ont lutté pour leur part pour le général, ça n’a pas bougé comme prévu. Primoz Roglic a passé sans encombre cette journée et a scellé de manière définitive sa première place occupée depuis le premier jour grâce à la victoire de son équipe sur le contre-la-montre. Depuis, le Slovène a bien montré que c’était le plus fort comme en témoigne sa victoire sur l’une des deux étapes qui se terminait au sommet. Victorieux sur l’autre, il n’est pas étonnant de retrouver Alejandro Valverde (Movistar Team) deuxième alors que David Gaudu (Groupama – FDJ) est la très belle surprise de cette nouvelle course par étapes. Troisième, le Français est monté pour la première fois sur un podium final d’une course World Tour.

112 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. En effet, aucun sprinter ne s’est vraiment imposé comme supérieur sur ce tour d’Abhu Dabi, le duo Kristoff-Gaviria contrariant Viviani et consorts, Kristoff s’affirmant logiquement comme un extraordinaire lanceur au service de Gaviria. Ici, Kristoff termine 4é tout en lançant Gaviria : peut-être sprintait-il pour lui-même, en tous cas la manœuvre de Gaviria, n’est pas aboutie ! Le lanceur allait-il trop vite ?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.