Tao Geoghegan Hart remporte le Giro 2020
Photo : @giro
0 Partages

Le Britannique Tao Geoghegan Hart (INEOS) – dauphin pour 86 centièmes de Jai Hindley (Sunweb) au départ de cette 21e étape du Giro 2020, s’est adjugé le Tour d’Italie à 25 ans tandis que son coéquipier Filippo Ganna a remporté le contre-la-montre de Milan. Aurélien Paret-Peintre (Ag2r La Mondiale) termine le Giro 2020 à la 16e place au classement général final.

Résumé de la 21e étape du Giro 2020

Il aura fallu patienter jusqu’à l’ultime étape de ce Giro 2020 pour en connaître le dénouement qui a tourné en la faveur de Tao Geoghegan Hart, fort de sa 13e place sur le chrono du jour. L’Australien Jai Hindley, maillot rose au départ du contre-la-montre de Milan n’a pu faire mieux que 38e, ce qui lui vaut de perdre le Tour d’Italie pour 39 secondes. Et c’est le Néerlandais Wilco Kelderman (Sunweb) qui complète le podium final du 103e Giro d’Italia.

A lire : Toute l’actualité du 103e Tour d’Italie

Classement étape 21 Giro 2020 – Top 20

1 – GANNA Filippo (INEOS Grenadiers) en 17:16 (54,6 km/h)
2 – CAMPENAERTS Victor (NTT Pro Cycling) + 0:32
3 – DENNIS Rohan (INEOS Grenadiers) m.t
4 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 0:41
5 – Scotson Miles (Groupama – FDJ) m.t
6 – Cerny Josef (CCC Team) + 0:44
7 – Haga Chad Team (Sunweb) m.t
8 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates) + 0:46
9 – Gradek Kamil (CCC Team ) + 0:47
10 – Tratnik Jan (Bahrain – McLaren) m.t
11 – Kelderman Wilco (Team Sunweb) + 0:55
12 – Tusveld Martijn (Team Sunweb) + 0:58
13 – Geoghegan Hart Tao (INEOS Grenadiers) m.t
14 – De Gendt Thomas (Lotto Soudal) + 1:03
15 – Bodnar Maciej (BORA – hansgrohe) + 1:04
16 – Rosskopf Joey (CCC Team) + 1:05
17 – Dowsett Alex (Israel Start-Up Nation) + 1:06
18 – Sobrero Matteo (NTT Pro Cycling) + 1:08
19 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling ) + 1:10
20 – Brandle Matthias (Israel Start-Up Nation) + 1:11

Classement général Giro 2020 – Top 20

1 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) en 85:40:21
2 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) + 0:39
3 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) + 1:29
4 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 2:57
5 – Bilbao Pello (Bahrain – McLaren) + 3:09
6 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 7:02
7 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 8:15
8 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 8:42
9 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 9:57
10 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 11:05
11 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 11:52
12 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe) + 20:31
13 – Samitier Sergio (Movistar Team) + 35:29
14 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 37:41
15 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates ) + 38:10
16 – Paret-Peintre Aurélien (AG2R La Mondiale) + 45:04
17 – Warbasse Larry (AG2R La Mondiale) + 53:25
18 – Swift Ben (INEOS Grenadiers) + 57:36
19 – Pedrero Antonio (Movistar Team) + 59:36
20 – O’Connor Ben (NTT Pro Cycling ) + 1:02:57

Visitez le site officiel du Giro 2020

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. Quatrième victoire d’étape pour P. Ganna sur ce giro, trois contre-la-montre et une en ligne ! il égale A. Démare au nombre de victoire… La comparaison s’arrête là… Car il y a cette victoire d’étape en ligne, aussi impressionnante mais plus étonnante que les trois autres, obtenue au lendemain de l’abandon de G.Thomas aprés seulement trois étapes… Ganna avait promis à l’irlandais de gagner pour lui pour l’étape, il était bien le seul a penser la chose possible, et il le fit….Eux seuls savaient…
    De là s’enchaina en effet le déroulement de ce giro, avec sept victoires d’étape pour Ineos et le classement général pour l’habituel équipier de l’ombre, caché au départ et puis apparaissant progressivement en pleine lumière…
    La photo le montre donc à son arrivée, au pied de l’immense façade de la cathédrale de Milan, au bout d’une victoire aussi monumentale que surprenante… La photo de l’autre article le montre d’ailleurs assez encombré avec le trophée; peu habitué à un tel cérémonial, il en garde son masque à la main, ce qui permettra plus tard d’indiquer l’année du succés… En 2020 la victoire si peu attendue…
    En fait, aucune surprise sur ce contre-la-montre, l’anglais disposant d’une force tout simplement supérieure à celle de son adversaire direct, ce qui lui permettait de mettre une ou deux dents de plus… Campenaerts souffle la seconde place à l’Hercule de la montagne, au nom de Zeus, l’australien Dennis…Oh nom de Dieu, quelle puissance !… Pour quelques centièmes, il évite la tyrannique humiliation d’un doublé des deux géants d’ Inéos… Campanaerts, de nouveau second à l’étape, aprés sa seconde place à Asti.

  2. Une génération de jeunes talents arrivent sans complexes et avec du métier . C’est peut être les manques des jeunes français .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.