Direct Energie réalise un coup.
Total devrait faire son apparition sur les maillots de l'équipe dès l'édition 2019 de Paris-Roubaix.
186 Partages
Le géant Total bientôt sponsor titre de l’équipe Direct Energie
5 (100%) 5 vote[s]

Bonne nouvelle pour le cyclisme français : d’après une information L’Equipe confirmée par le quotidien Ouest-France, l’entreprise pétrolière Total devrait très prochainement devenir le sponsor titre de l’actuelle Direct-Energie. Ce partenariat devrait faire son apparition sur le maillot des coureurs dès le mois d’avril, à l’occasion de Paris-Roubaix.

Direct Energie a de l’ambition

Après Bonjour, Brioches La Boulangère, Bouygues Telecom, Europcar, et Direct Energie depuis 2016, l’équipe créée et dirigée par l’ancien cycliste Jean-René Bernaudeau devrait prochainement prendre le nom de Total. Le géant français du pétrole aurait en effet décidé de devenir le nouveau sponsor majeur de la formation vendéenne, moins d’un an après avoir racheté l’entreprise Direct Energie. Ce partenariat exceptionnel devrait être présenté publiquement le 14 avril prochain, à l’occasion de Paris-Roubaix (l’événement idéal pour marquer les esprits).

Concrètement, avec ce nouveau contrat, l’équipe de Jean-René pourrait passer un vrai cap. Alors que son budget annuel est actuellement d’environ 10 millions d’euros, il pourrait là devenir l’un des plus importants du peloton grâce à l’engagement de Total. L’objectif d’accession au World Tour deviendrait alors crédible, et ferait passer la structure dans une nouvelle dimension. En attendant, le prochain gros rendez-vous des Jaune et Noir est Milan-San Remo, disputé en fin de semaine.

186 Partages
Thibaud KEREBEL

1 commentaire

  1. Voilà un énorme plus pour la formation vendéenne ! Avec cette opération, fini les calculs de fond de tiroir, la voici capable de recruter des coureurs avec de la caisse, des couleurs readers, des coureurs leaders mais aussi capable d’additionner les charges de travail, de multiplier les efforts, etc… Car il ne va pas s’agir de couper les cheveux en quatre ou d’y aller par trente six chemins : un Laurens Deplus, par exemple, fort brillant en ce début de saison chez Lotto-Visma, serait une bonne recrue, mais il y en d’autres. Même si, au total, en fin de compte, on se rend compte que c’est souvent la somme des petits détails qui fait la différence… Souhaitons-leur finalement une belle addiction de sucés.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.