Luka Mezgec 2e victoire en trois jours
Mezgec en grande forme. Photo : @ Tour_de_Pologne

Déjà vainqueur il y a trois jours, Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) a refait le même coup sur la cinquième étape du Tour de Pologne, longue de 153,8 kilomètres. Réglant au sprint un peloton loin d’être au complet, le Slovène a devancé notamment Eduard Prades (Movistar Team) et Ben Swift (Team INEOS). Ce succès lui permet d’être deuxième au classement général derrière Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) toujours leader.

Après une journée en hommage à Bjorg Lambrecht, le sport a repris ses droits au Tour de Pologne même si le cœur n’y est certainement pas. Cette journée a permis à Luka Mezgec de s’illustrer, une nouvelle fois pourrait-on dire car c’est la deuxième fois qu’il lève les bras en à peine trois jours. Pour retrouver trace d’une telle période faste chez le Slovène, il faut remonter au Tour de Catalogne 2014 (trois victoires en quatre jours). C’est dire à quel niveau évolue le coureur de Mitchelton-Scott durant cette semaine du Tour de Pologne.   

S’il a su battre la première fois des purs sprinteurs tels que Pascal Ackermann ou Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), cette fois-ci Mezgec s’est révélé le plus fort sur un final en faux-plat montant. Alors que le peloton avait repris l’échappée depuis un moment, un certain écrémage a eu lieu avec quatre-vingt dix coureurs présents dans le premier groupe. Sur les quelques pourcentages, le vainqueur du jour a démontré sa supériorité. Pour preuve, personne n’a terminé à la même hauteur que lui. Que ce soit Prades (2e), Swift (3e) et les autres, ils n’ont pas à nourrir tant de regrets.

Pas en mesure de lutter pour la gagne, Ackermann a quand même tenu le coup et pas perdu de temps mis à part les bonifications prises par les trois premiers. Le coureur de Bora-Hansgrohe porte encore la tunique de leader, mais son règne risque très certainement de s’achever à l’occasion de l’avant-dernière étape tracée entre Zakopane et Koscielisko. Les puncheurs et les grimpeurs, en fait tous ceux qui visent un très bon classement final, trouveront un terrain à leur convenance.


Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.