Maikel Zijlaard remporte le prologue du Tour de Romandie, Alaphilippe 3e

2
637
Maikel Zijlaard remporte le prologue du Tour de Romandie Alaphilippe 3e
Vainqueur surprise du prologue du Tour de Romandie, Maikel Zijlaard l'a emporté au nez et à la barbe de tous les favoris du jour. Image : @TudorProCyclingTeam

Mardi se disputait le prologue inaugural du Tour de Romandie 2024 dans les rues de Payerne. Et c’est le Néerlandais Maikel Zijlaard (24 ans) qui s’est avéré être le plus rapide sur cet itinéraire en ville de 2,28 kilomètres tandis que le Français Julian Alaphilippe (Soudal – Quick Step) a pris la 3e place. Logiquement, le coureur de l’équipe Tudor pro Cycling Team a endossé le maillot jaune de leader du classement général.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Classement du prologue (Top 10)

1 – ZIJLAARD Maikel (Tudor Pro Cycling Team) les 2,28 km en 02:55 (46,9 km/h)
2 – SCOTT Cameron (Bahrain – Victorious) + 0:01
3 – ALAPHILIPPE Julian (Soudal Quick-Step) + 0:02
4 – GODON Dorian (Decathlon AG2R La Mondiale Team) + 0:03
5 – OLIVEIRA Ivo (UAE Team Emirates) m.t
6 – VAN DIJKE Tim (Team Visma | Lease a Bike) m.t
7 – VERMEERSCH Gianni (Alpecin – Deceuninck ) m.t
8 – ARNDT Nikias (Bahrain – Victorious) + 0:04
9 – ARANBURU Alex (Movistar Team) m.t
10 – AEBI Antoine (Swiss Cycling) m.t

Lire aussi : Le classement complet du prologue du Tour de Romandie

161 coureurs classés sur 161 partants

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

2 Commentaires

  1. Treize virages à grande vitesse, 2,28 km, aucune chute, c’est assez remarquable… Sur ce parcours, il était bien difficile de faire un pronostic, et ce sont donc deux coureurs peu connus du grand public qui prennent les deux premières places; des gars adroits, passés par la piste. J. Alaphilippe 3é, c’est une belle performance, car ce fut aussi un intérêt dans cette épreuve, y retrouver ou observer les qualités propres de chacun, au plan mental ou technique, compétences révélées parfois dans le choix de matériel, vélo de route ou de chrono, jantes hautes et roues à bâtons pour se faire battre, etc… La photo d’introduction, parfaitement prise selon la diagonale de la vitesse, même si nous y distinguons bien le visage du vainqueur, ce quasi inconnu de la Tudor fort bien éveillé en la circonstance, n’est malheureusement pas très nette : nous y lisons cependant les obligatoires marques suisses des roues et du cadre de l’équipe Tudor. C’est un BMC, un cadre connu pour bien virer; ici ce serait un modèle aéro, avec une fourche avant large et bien spéciale; elle rappelle en plus discret les fourches fort laides mais sans doute efficaces des britanniques sur la piste.

  2. Un parcours dans la vieille ville de Payerne, avec moult virages et ouf, aucune chute. Le vainqueur du jour est totalement inconnu du grand public (et de moi au passage), et c’est une belle surprise. demain, un revenant va essayer de prendre le maillot de leader, oui je parle d’Alaphilippe 3ème du prologue. Ca fait plaisir de le revoir à ce niveau, comme Bernal au passage après son terrible accident. Il a l’air assez illisible ce tour de Romandie niveau favoris, je pense que ça va être une belle édition et des enseignements sur le futur Giro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.