Marc Hirschi remporte La Flèche Wallonne 2020
0 Partages

Mercredi, après 202 kilomètres d’une course qui s’achevait au Mur de Huy, c’est le Suisse Marc Hirschi (22 ans) qui a inscrit son nom au palmarès de La Flèche Wallonne – 84e édition. Le Français Benoit Cosnefroy a pris une très belle deuxième place. Le podium est complété par le Canadien Michael Woods.

Marc Hirschi remporte La Flèche Wallonne 2020

« La faute » au Covid-19, c’est à l’automne que se courait ce mercredi la 84e édition de La Flèche Wallonne. Et c’est Marc Hirschi (Team Sunweb) qui l’a emporté au sprint, dans le Mur de Huy, face aux autres hommes forts du jour. Sur la ligne d’arrivée, au terme d’un ultime effort en côte, le médaillé de bronze des derniers championnats du monde s’est imposé aisément devant Cosnefroy (Ag2r La Mondiale) et Woods (EF Pro Cycling).

https://twitter.com/flechewallonne/status/1311313359984357377

Barguil 4e de la Flèche Wallonne

Si l’information du jour restera la confirmation de Marc Hirschi, force est de reconnaître que le tout jeune Belge, Mauri Vansevenant (Deceuninck-QuickStep) a marqué les esprits en réalisant un grand numéro sur cette Flèche Wallonne, lui qui est resté en tête jusqu’aux ultimes hectomètres de course. Côté Français, et même si Cosnefroy a été battu par plus fort que lui et a obtenu une très belle seconde place, le Breton Warren Barguil (Arkea-Samsic) a lui aussi obtenu un bel accessit en prenant la 4e place dans cette difficile montée. Barguil a notamment devancé Dan Martin, Michal Kwiatkowski, Richie Porte mais aussi Tadej Pogacar. Dimanche, ces mêmes coureurs – pour la plupart, disputeront Liège-Bastogne-Liège où le nouveau champion du monde sur route étrennera son maillot arc-en-ciel.

Visitez le site officiel

Classement La Flèche Wallonne 2020 – Top 20

1 – HIRSCHI Marc (Team Sunweb) en 4:49:17 (41,9 km/h de moyenne)
2 – COSNEFROY Benoît (AG2R La Mondiale) m.t
3 – WOODS Michael (EF Pro Cycling) m.t
4 – Barguil Warren (Team Arkéa Samsic) m.t
5 – Martin Dan (Israel Start-Up Nation) m.t
6 – Kwiatkowski Michał (INEOS Grenadiers) m.t
7 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 0:05
8 – Porte Richie (Trek – Segafredo) m.t
9 – Pogacar Tadej (UAE-Team Emirates) m.t
10 – Geschke Simon (CCC Team) + 0:10
11 – Madouas Valentin (Groupama – FDJ)
12 – Vanendert Jelle (Bingoal – Wallonie Bruxelles) m.t
13 – Martinez Daniel Felipe (EF Pro Cycling) m.t
14 – Molard Rudy (Groupama – FDJ) m.t
15 – Herrada Jesus (Cofidis) + 0:15
16 – Poels Wout (Bahrain – McLaren) + 0:18
17 – Neilands Krists (Israel Start-Up Nation)
18 – Schultz Nick (Mitchelton-Scott)
19 – Bagioli Andrea (Deceuninck – Quick Step)
20 – Houle Hugo (Astana Pro Team)

Retrouvez le classement complet : 143 coureurs classés

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. C’est une bonne photo de l’arrivée, où l’on distingue parfaitement les écarts. Nous voyons également comment Cosnefoy coiffe Woods sur le fil et obtient une brillante seconde place, de même que Barguil qui revient sur le haut pour sauter D.Martin et entrer dans le top 5. Trois groupes de trois coureurs suivis par Madouas plus loin, au centre de l’image. Les cheminements de chacun le long de cette pente sont ainsi facile à analyser : Hirschi fournit l’effort au moment idéal, Cosnefroy a parfaitement tenu son rang sur le devant depuis le bas, Kwiato s’écrase avant le haut ou bien Porte, à l’initiative au pied du mur ne peut rivaliser avec l’intensité de cette jeunesse qui pousse… Pogacar est resté assis, l’effort n’est sans doute pas assez long pour lui… Trois semaines ne riment pas facilement avec trois cent mètres…
    A noter cette escapade préalable à quatre, avec un gars de Total dénommé Gaillard, lequel eut le mérite de se mettre en évidence. les quatre passèrent deux fois à Huy. Parmi eux la pépite Van Sevenant, fils de l’ex triple lanterne rouge du tour, assez incroyable pour sa part dans sa progression sur le devant de la course ! Aprés que Ruy Costa eut essayé en vain, Uran sortit du rang et voulait revenir sur huy : mais à mesure qu’il se rapprochait d’Huy, le jeune belge repartait de plus belle !… Il fallut qu’une chute aussi furtive qu’inexpliquée le stoppe pour qu’Uran puisse recoller; Huy était alors en vue, ils étaient alors deux. Arrivés au pied du mur de Huy, le peloton revint sur eux… Le jeune belge avait fait toute la journée à l’avant; en voici un que nous retrouverons, car son style est vraiment trop caractéristique : une sorte de cocktail de Richard Virenque, Julian Alaphilippe et de je ne sait trop qui encore…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.