Vincenzo Nibali aura fort à faire pour défendre son titre cette année sur Milan-Sanremo.
L'an passé, Nibali avait attaqué dans le Poggio avant de franchir la ligne en première position. Photo : @Milano_Sanremo
146 Partages

Samedi 23 mars prochain aura lieu la 110ème édition de Milan-Sanremo, le premier Monument de la saison cycliste. Cette année encore, pas de changement au niveau du tracé : les coureurs devront parcourir 291 kilomètres avant d’en terminer sur la célèbre Via Roma de Sanremo. Un puncheur parviendra-t-il à imiter Vincenzo Nibali, vainqueur en solitaire l’an passé ?

Milan-Sanremo, une classique pour sprinteurs

Comme chaque année, les sprinteurs feront figure de favoris sur la Primavera. Car malgré l’ascension du Passo del Turchino à la mi-course, il est presque impossible pour des échappés de résister aux machines à rouler du peloton sur une épreuve de cette importance. Ainsi, le Poggio devrait comme à son habitude faire office de juge de paix : si aucun coureur ne parvient à y faire la différence, la victoire se jouera dans un sprint massif, entre les cadors de l’exercice. Mais au vu de l’état de forme de certains puncheurs en ce début de saison (Alaphilippe, Lutsenko), Sagan et ses amis pourraient bien se faire voler la vedette une fois de plus.

Les principaux favoris :

*** Peter Sagan, Julian Alaphilippe
** Elia Viviani, Sam Bennett, Matteo Trentin
* Dylan Groenewegen, Greg Van Avermaet, Fernando Gaviria, Alexey Lutsenko

Le profil de la course :

Le final, et sa mythique ascension du Poggio :

146 Partages
Thibaud KEREBEL

3 commentaires

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.