Gregor Mühlberger au départ du Paris-Nice 2021
Du haut de ses 26 printemps, l'autrichien Gregor Mühlberger aura la responsabilité de hisser haut les couleurs de sa nouvelle équipe sur les routes du 79e Paris-Nice. Photo : Movistar / PhotoGomezSport
0 Partages

Même en l’absence de ses super stars, la formation Movistar arrive sur le Paris-Nice 2021 (7 au 14 mars) avec quelques arguments, quand même. Et à commencer par l’autrichien Gregor Mühlberger, jeune grimpeur de talent recruté cette année et pour trois saisons.

A LIRE : Comment suivre la course en direct-live

Mühlberger : première participation à Paris-Nice

En l’absence des Valverde, Mas ou encore Angel Lopez, force est de reconnaître que ce n’est pas la meilleure Movistar qui sera présente au départ du 79e Paris-Nice. Cependant, le vélo reste le vélo et les belles surprises toujours possibles et envisageables. Et le meilleur pourrait bien venir de la nouvelle recrue autrichienne, à savoir Gregor Mühlberger. A 26 ans, et alors qu’il a débuté dans les rangs professionnels en 2013 (Tirol Cycling Team), le grimpeur de la Movistar pourrait bien créer la surprise tout en disputant cependant son tout premier Paris-Nice.

A ses côtés, Gregor Mülhlberger pourra compter sur quelques cadres de la Movistar, à l’image de José Joaquin Rojas qui effectuera sa rentrée, tout comme Jorge Arcas. Tous deux n’ont pas encore couru en 2021. Le tout jeune Matteo Jorgenson, très en vue sur le Tour de la Provence qu’il a terminé 14e, sera présent pour aider son leader à réaliser un bon classement général final.

Composition de l’équipe Movistar (7 coureurs)

La formation ibérique est composée de : Gregor Mühlberger (26 ans – Autriche), Matteo Jorgenson (21 ans – Etats-Unis), Johan Jacobs (24 ans – Suisse), José Joaquin Rojas (35 ans – Espagne), Imanol Erviti (37 ans – Espagne), Jorge Arcas (28 ans – Espagne) et Sebastian Mora (33 ans – Espagne)

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.