Boucles de la Mayenne 2018 Nacer Bouhanni deuxième victoire d'étape
Nacer Bouhanni est de retour, qu'on se le dise. Que ses adversaires sprinters se le disent....
173 Partages

A l’occasion de la troisième et dernière étape des Boucles de la Mayenne qui s’achevait là où tout a commencé, à Laval, Nacer Bouhanni a signé un second succès d’étape. Comme la veille, le sprinter a fait parlé la poudre. Le coureur âgé de 27 ans s’est imposé cette fois-ci devant Marc Sarreau et Rudy Barbier. Quant à Mathieu van der Poel, il remporte pour la deuxième année consécutive le classement général final.

A LIRE : Le classement complet de l’étape (à venir)

Bouhanni signe son retour sur les Boucles de la Mayenne

Nacer Bouhanni a de toute évidence enfoncé le clou à l’occasion de son deuxième succès d’étapes sur ces Boucles de la Mayenne 2018. En proie au doute sur cette première partie de saison, il y a fort à parier que le sprinter de l’équipe Cofidis sort de l’épreuve Mayennaise doté d’une grosse confiance. Désormais, il faudra à Bouhanni confirmer sa grande forme sur des épreuves WorldTour où il est attendu au tournant. Sa dernière victoire au plus haut niveau date de 2017 et c’était à l’occasion du Tour de Catalogne.

https://twitter.com/wcstats/status/1003292144310915072

173 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

5 commentaires

  1. Nacer a passé un cap dans sa tête …. Le voilà de nouveau performant . Le capital confiance est là, et les jambes suivent , alors tout va . Effectivement il faudra le voir sur des épreuves WorldTour . Mais il n’y a pas de raison que cela ne performe pas, même à ce niveau supérieur . Le changement est là , Cédric Vasseur en capitaine navigue bien . Le bateau Cofidis a le vent en poupe, et il se trouve qu’il est performant .

  2. Revoici Bouhanni performant, bien que sa volonté affichée la veille, où il s’est accroché pour rester devant, dans l’étape difficile, soit sans doute aussi probante que cette victoire dans les rues de Laval… Bouhanni ne gagnait pas en début de saison, mais il n’était pas engagé sur les courses françaises ou de moindre importance, comme les saisons précédentes… Nous revoici plus ou moins à la case départ, Bouhanni et son train, le meilleur sprinter français avec Démare… Il reste que les différentes épreuves ont pu faire évoluer le mental si controversé du coureur,, sa réaction après son arrivée victorieuse à Pré en Pail, dénuée de tout triomphalisme et plaçant spontanément en avant le travail de ses équipiers, pourrait être un signe favorable… Par parenthèse, soulignée d’ailleurs ce mordu de Guitard, sur cette course, la veille, Soupe échappé pouvait très bien gagner et Cofidis en jouant Bouhanni et le regroupement a d’une certaine façon offert la victoire finale à Van der Poel…

  3. Ne pas s’enflammer, Il faudra voir nacer lorsqu’il sera confronté à de vrais sprinters…

  4. Belle victoire. On le sent en forme et mieux dans sa tête. Mais y a qui en face? Pas grand monde. Mais ca reste une belle victoire.

  5. Bon pour sa confiance . Les coureurs de la cof marchent bien . Mais Bouhanni n’est peut être pas sélectionnable pour le tdf .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.