niki terpstra podium tour des flandres 2018
Niki Terpstra tout sourire sur le podium du Tour des Flandres 2018. - Photo : Capture d'écran Eurosport.
238 Partages

Vainqueur ce dimanche du Tour des Flandres, Niki Terpstra semblait très ému juste après avoir franchit la ligne d’arrivée. Le Néerlandais sait ce qu’il vient de réaliser en gagnant le Ronde en plus de Paris-Roubaix qu’il a remporté en 2014.

Niki Terpstra remporte son deuxième Monument avec le Tour des Flandres

Deux Monuments et pas des moindre. Ce que vient de réaliser Niki Terpstra est assez rare pour être souligné. Le Néerlandais a remporté ce dimanche le Tour des Flandres pour la première fois de sa carrière. Pour l’anecdote, cela faisait 32 ans que les Pays-Bas attendaient la victoire d’un de ses coureurs en terre belge. La dernière remontait à 1986 et à celle d’Adrie van der Poel. Niki Terpstra est donc venu mettre un terme à cette disette. Aux micros de nos confrères de Sporza, il semblait d’ailleurs très ému.

« Je n’ai pas les mots pour décrire comment je suis heureux. » Réaction Niki Terpstra

On peut le comprendre. Beaucoup de choses ont dû défiler dans sa tête au moment de franchir la ligne d’arrivée sur cette 102e édition du Ronde. Notamment le fait de se dire qu’il venait tout simplement de remporter cette course en plus de Paris-Roubaix. Victorieux dans le Nord de la France en 2014, il peut donc dire aujourd’hui qu’il a gagné ces deux Monuments. Surtout, c’est un rêve pour lui depuis tout petit.

« C’est un rêve. Gagner Paris-Roubaix et le Tour des Flandres c’était un grand rêve quand j’étais un enfant. J’étais déjà fou des ces courses et maintenant je les ai gagné toutes les deux. » Réaction Niki Terpstra

Un rêve qui est donc devenu réalité pour le Néerlandais. À 33 ans, il réalise ce que beaucoup de coureurs ont cherché à faire pendant des années sans jamais y arriver. Niki Terpstra peut donc dormir sur ses deux oreilles ce soir et profiter d’un repos bien mérité.

238 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.