Omar Fraile victime d'un accident
Omar Fraile a gagné au Tour 2018 à Mende. Photo : @letour
118 Partages
Omar Fraile vainqueur en solitaire à Mende, Alaphilippe 2e
4.5 (90%) 6 votes

Dans une journée favorable aux coureurs échappés, Omar Fraile (Astana) s’est montré le plus fringuant dans la courte mais difficile ascension de la Croix Neuve à Mende. L’Espagnol a remporté cette 14e étape en solitaire devançant de quelques secondes Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) et Jasper Stuyven (Trek Segafredo) qui a été longtemps en tête de course. Dans la course des favoris, Geraint Thomas (Team Sky) est resté sans difficulté maillot jaune.

Omar Fraile obtient sa première victoire d’étape sur le Tour

Julian Alaphilippe était attendu en vainqueur à Mende, mais c’est finalement Omar Fraile qui a eu le dernier mot. Tous deux membres d’une échappée conséquente de 32 coureurs, ils ont su dans un premier temps flairé le bon coup pour être présent à l’avant. Rapidement d’ailleurs, il était écrit que les hommes de tête allaient se disputer car l’écart avec le peloton a grimpé sensiblement au fil des kilomètres. L’avance maximale a même atteint les 20 minutes environ. C’est donc bel et bien deux courses distinctes qui se sont déroulées.

A l’avant, tout s’est animé dans les 60 derniers kilomètres de l’étape. Gorka Izaguirre (Bahrain Merida) a été le premier à lancer les hostilités. Rejoint quelques minutes après par Tom Jelte Slagter (Dimension Data) et Jasper Stuyven (Trek Segafredo), ils ont poursuivi leur effort à trois. Derrière eux, l’entente a été loin d’être optimale entre les poursuivants. Du coup, l’écart a vite augmenté autour de la minute. Mais après, le trio a volé en éclat avec seul en tête Stuyven, qui a commencé alors son incroyable effort solitaire. Conservant plus d’une minute et trente secondes jusqu’au pied de la Côte de la Croix Neuve ou montée Laurent Jalabert (3 km à 10,2%), le Belge pouvait croire en ses chances de succès. Malheureusement pas sur son terrain de prédilection avec de forts pourcentages, son avance s’est réduite jusqu’à disparaître complètement quand Omar Fraile lui est passé devant. Le coureur d’Astana, qui a suivi une attaque de Thomas De Gendt au pied de l’ascension va résister jusqu’au bout, et ce malgré l’offensive de Julian Alaphilippe, qui va échouer en deuxième position à six secondes sur la ligne d’arrivée.

La hiérarchie entre les favoris respectée

Plus d’un quart d’heure (18 minutes exactement) derrière la tête de course, une autre course a eu lieu, celle des premiers du classement général. Si les écarts ont été comme prévu assez peu important, le classement a été d’une logique implacable. Autrement-dit les mieux classés ont franchi la ligne avant le reste de la meute. Quatrième ce soir comme avant le départ de la 14e étape, Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) a démontré une belle forme. Attaquant dans la montée, le Slovène ne s’est jamais fait rejoindre et a repris même huit secondes au trio Thomas, Froome, Dumoulin. Les deux coureurs du Team Sky et celui de la Sunweb ont été une nouvelle fois impressionnant. Au contraire de Romain Bardet, qui a lâché quelques secondes précieuses. Mis en difficulté, le Français a concédé 22 secondes à Roglic et 14 secondes au groupe maillot jaune. Le leader d’AG2R La Mondiale reste tout de même cinquième devant Mikel Landa, qui a perdu quelques secondes supplémentaires encore. C’est donc le statu quo au niveau des positions, mais la hiérarchie semble bien installée avant d’aborder les Pyrénées la semaine prochaine. A Bardet, Quintana, et autres désormais de faire démentir cette réalité du moment.

118 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

2 commentaires

  1. En effet, J. Alaphilippe échoue de peu, à six secondes. Et pourtant, au pied de cette montée éponyme, Laurent Jalabert ne cessait de répêtrer qu’il faudrait attaquer dès le bas pour combler le retard et revenir sur J Stuyven… Mais L. Jalabert n’est pas dans la toiture de Peevers de la Farm Frites, le directeur storpif de la Quickstep… La victoire de Fraile est bien sûr méritée, comme aurait tout autant pu l’être celle de J Stuyven, auteur d’une extraordinaire envolée solitaire, à la mesure de la seconde grande échappée solitaire du tour de France à ce stade de la course, à savoir l’échappée de S.Kruiswijk vers l’Alpe, une offensive d’ailleurs aussi mal récompensée que celle-ci….
    Mais nous avons revu S. Kruiswijk aujourd’hui, au rang des meilleurs dans cette montée finale, de la même façon que nous vimes son équipier de la Lotto P.Roglic, dans un tout premier rôle quant à lui, suite à une attaque qui ne manquait pas de cran et qu’il sut maintenir jusqu’à l’arrivée… Suivre du regard ces deux seuls champions, remarquables cyclistes et stylistes, peut même suffire à faire temporairement oublier l’actualité et les avatars autour de cette équipe Sky, dans l’attente, en retrait et sur la défensive dans l’actualité sportive de l’étape…

  2. Le meilleur a gagné . Julian Alaphilippe ne devait pas avoir de super sensation en bas de cette montée . Il se connaît assez bien et il a joué sur ses jambes du moment . D’ailleurs il coince en haut de la pente , il a fait le maximum . Le seul petit regret s’est de n’avoir pas suivi le futur vainqueur quand il a démarré . Il pouvait ou pas lui seul le sait . Collé dans la roue Fraile Omar aurait coupé son effort ? Possible . Stuyven aurait gagné l’étape, alors ? Possible . Compliqué tout ça . Et quand on regarde le classement de l’étape Peter Sagan est tout prêt . Alors un Julian au top , il aurait gagné et tout le monde aurait été à 20 secondes . Mais c’ est le tour et les efforts doivent être gérés différemment que sur une classique . C est là que Julian doit progresser . Il a encore une grosse marge de progression sur ce type d’épreuve . Nous avons de très bons coureurs en France , chacun avec leurs points forts et leurs faiblesses . Il faut essayer de gommer ces dernières .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.