Pascal Ackermann remporte la 11e étape du Giro 2023 à la photo-finish

2
649
Pascal Ackermann remporte la 11e étape du Giro 2023 à la photo-finish
Pascal Ackermann remporte sur le fil la 11e étape du Giro 2023 devant Jonathan Milan, le maillot cyclamen. Photo : @D.R

Une nouvelle fois l’étape du jour du Giro 2023 a été riche en rebondissements. Avant que Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) ne franchisse en vainqueur, sur le fil, la ligne d’arrivée, cette 11e étape a notamment été marquée par l’abandon sur chute de Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers). La journée a également été difficile pour le maillot rose Geraint Thomas et Primoz Roglic (Jumbo-Visma).

Classement de l’étape – Top 10

1 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) les 219km en 5:09:02 (42,5 km/h)
2 – MILAN Jonathan (Bahrain – Victorious) m.t
3 – CAVENDISH Mark (Astana Qazaqstan Team) m.t
4 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
5 – OLDANI Stefano (Alpecin-Deceuninck) m.t
6 – ALBANESE Vincenzo (EOLO-Kometa) m.t
7 – MAYRHOFER Marius (Team DSM) m.t
8 – BALLERINI Davide (Soudal – Quick Step) m.t
9 – CONSONNI Simone (Cofidis) m.t
10 – MARIT Arne (Intermarché – Circus – Wanty) m.t

Lire aussi : Le classement complet de l’étape

Classement général – Top 10

1 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) en 44:35:35
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:02
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:22
4 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 0:35
5 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 1:28
6 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 1:52
7 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) + 2:32
8 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) m.t
9 – DE PLUS Laurens ( (INEOS Grenadiers) + 2:36
10 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 2:48

Lire aussi : Le classement général complet

2 Commentaires

  1. Entre le covid et les chutes , et le temps pourri de ce Giro … Cette course est devenue une loterie . Dommage j’adore le Giro mais là le cœur n’y est plus .

  2. Etape assez dramatique avec ces nombreux abandons, dont celui de Goeghegan Hart, jeté au sol dans une chute qui embarque Covi, Thomas, Roglic ou Sivakov… Rodriguez percute un panneau de signalisation et un mur un peu plus loin, abandonne également, etc… Covid et météo doublent le giro, épreuve d’usure, d’une course par élimination… Contexte très particulier, avec au même moment d’importantes et dramatiques inondations en Emilie-Romagne…
    La prudence de tous durant l’étape ne put donc enrayer le cours de ce giro… Sprint à l’étape, avec la victoire d’Ackerman, de retour en condition après quelques années en dents de scie ou de vaches maigres; Cavendish est idéalement placé dans la roue de Pedersen qui lance de loin, trop sans doute, mais le Cave n’a plus vingt ans : il déborde Pédersen mais, sans plus… Il ne fait pas la distance… Milan très fort revient comme une balle, mais échoue d’un rien… « Il gigante di Buja » possède encore quelques difficultés dans son abord des sprints; des questions de placement ou de dosage de l’effort, autant d’aptitudes innées pour les uns, mais pas pour d’autres …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.