Une 3e étape du Tour du Pays-Basque favorable aux cadors
Troisième étape du Tour du Pays-Basque 2021 : Amurrio - Ermualde (Laudio) (167,7 km).
0 Partages

Les prétendants pour le classement général du Tour du Pays-Basque passent un test important à l’occasion de la troisième étape. Celle-ci tracée entre Amurrio et Ermualde (Laudio) sur 167,7 kilomètres s’annonce particulièrement difficile dans le final. Pour les coureurs les plus en forme, l’opportunité est belle de creuser un certain écart avec les adversaires.

Une étape décisive pour le général ?

Assurément il ne faudra pas être dans une mauvaise journée sur cette troisième journée de course. Sinon, l’addition pourrait être salée. Il faudra néanmoins attendre les derniers kilomètres pour assister à de véritables différences. Dès que le départ sera donné, deux ascensions vont quasiment se succéder : Alto de San Cosme (1,3 km à 6,7%) et Altube (2,6 km à 7%). De quoi permettre à des coureurs costauds de prendre l’échappée du jour. Après, pour espérer aller jusqu’au bout, ce sera une autre histoire.

La liste des engagés du Tour du Pays-Basque 2021

Avant d’arriver à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, le parcours n’aura pas été compliqué avec une seule autre ascension : La Tejera (3,5 km à 5,6%) mais placé bien trop loin du terme de l’étape. Par contre, dans les derniers kilomètres, la difficulté va monter crescendo. D’abord, il y aura une ascension de 2,1 km à 5,7%. Ce sera la moins corsée en comparaison des deux suivantes. L’avant-dernière montée, Malkuartu sera longue de 2,7 km à 5,9% avec surtout un premier kilomètre à 10,2% de moyenne. Et que dire de l’arrivée, jugée au sommet, les 3,1 derniers kilomètres seront à 10,2% de moyenne. De quoi convenir aux meilleurs grimpeurs comme Primoz Roglic, Tadej Pogacar et David Gaudu. Une bataille entre cadors est à prévoir.

Suivre la 3e étape du Tour du Pays-Basque en direct

La 3e étape du Tour du Pays Basque sera à suivre ce mercredi 6 avril en direct et en exclusivité sur Eurosport 1 et Eurosport Player. En cours d’après-midi, vers 15h30, l’équipe cyclisme de la chaîne avec notamment Guillaume di Grazia et David Moncoutié vous fera vivre cette épreuve espagnole WorldTour. 

Les favoris de la 3e étape – #itzulia2021

*** Tadej Pogacar, Primoz Roglic
** Michael Woods, David Gaudu, Adam Yates, Mikel Landa
* Sergio Higuita, Maximilian Schachmann, Alejandro Valverde, Ion Izagirre, Esteban Chaves

Classement général après l’étape 2 du Tour du Pays-Basque 2021 – Top 20

1 – ROGLIC Primoz (Team Jumbo-Visma) en 4:03:04
2 – ARANBURU Alex (Astana – Premier Tech) + 0:05
3 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 0:06
4 – POGAČAR Tadej (UAE-Team Emirates) + 0:24
5 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) + 0:28
6 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) + 0:31
7 – VINGEGAARD Jonas (Team Jumbo-Visma) + 0:32
8 – FRAILE Omar (Astana – Premier Tech) + 0:34
9 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 0:40
10 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:42
11 – LATOUR Pierre (Team Total Direct Energie) + 0:43
12 – FUGLSANG Jakob (Astana – Premier Tech) m.t
13 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) m.t
14 – VANSEVENANT Mauri (Deceuninck – Quick Step) + 0:47
15 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:49
16 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 0:51
17 – HIGUITA Sergio (EF Education – Nippo) + 0:53
18 – VAN WILDER Ilan (Team DSM) + 0:55
19 – WOODS Michael (Israel Start-Up Nation) + 1:07
20 – BEVIN Patrick (Israel Start-Up Nation) m.t

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Aprés la fin d’étape trés mouvementée à Sestao, dans le décor assez inégal d’un parcours aux routes étroites, tournicotantes et dangereuses, plus question de plonger à corps perdu dans une descente pour terminer vainqueur… Voici une occasion de voir ce que peut faire sur ce final en montée basque D. Gaudu, trés remuant et compétitif la veille, face notamment au duo slovène. Gaudu échappé avec Pogacar, à l’initiative et lui passant le relais, ce fut en effet une première pour le français, aprés le constat de son chrono la veille, un résultat toujours décevant pour qui recherche un candidat français à la victoire finale sur un grand tour….
    Face à l’importante concurrence, P. Roglic ne s’est pas totalement livré, peut-être dans une conduite de course mieux orientée sur le général; il se montrera forcément plus incisif ici, face à l’inévitable Pogacar, aux basques Landa et Bilbao ou bien des Ineos qui paraissent un peu moins à leur aise sur ce type de terrain qu’en Catalogne, Thomas et Porte étant absents ou Goeghegan Hart toujours un peu en retrait, de même que Yates.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.