Paris-Nice 2019 etape 1
Le profil de la première étape de Paris-Nice 2019.
Présentation de l’étape 1 de Paris-Nice 2019
5 (100%) 2 vote[s]

Dimanche 10 mars aura lieu l’étape 1 de Paris-Nice 2019. Pour sa 77e édition, les débuts se feront sur une étape en ligne longue de 138,5 kilomètres autour de Saint-Germain-en-Laye et intégralement disputée dans le département dans les Yvelines. En très grande partie plate, elle sera destinée avant tout aux sprinteurs qui auront l’occasion de se disputer le premier maillot de leader de la course au soleil.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 1 de Paris-Nice 2019

En toute logique, les sprinteurs seront à la fête dans la première étape de Paris-Nice 2019. En tout cas, les organisateurs ont dessiné un parcours qui est destiné à favoriser une arrivée groupée, car les difficultés seront très peu nombreuses. Hormis deux côtes de troisième catégorie, la côte de Beynes (1,2 km à 5,2%) au km 20,5 et la côte de Beule (2,8 km à 5,2%) au km 112, comptant pour le classement de la montagne, rien d’autre n’est véritablement à signaler. Les quelques fuyards qui essaieront d’échapper à la vigilance du peloton n’auront que très peu de chances d’aller jusqu’au bout. C’est une explication entre les spécialistes de la dernière ligne droite qui est attendu du côté de Saint-Germain-en-Laye. Pour la vainqueur, ce sera bien évidemment le coup double réalisé avec l’emprise au classement général. De quoi démarrer de la meilleure manière qui soit cette 77e édition.

Les favoris à la victoire de l’étape 1 de Paris-Nice 2019

Sauf immense sensation, c’est un sprinteur qui aura certainement pu lever les bras. Le occasions sur une épreuve d’une semaine, et donc il n’est pas question de perdre du temps. Une chose que s’est d’ailleurs appliquée à faire Arnaud Démare (Groupama-FDJ) en remportant la première étape lors des deux précédentes éditions. Le Français arrivera-t-il à réaliser la même performance une troisième année consécutive ? Pour éviter que cela se produise, Dylan Groenewegen (Team Jumbo-Visma), Caleb Ewan (Lotto Soudal) ou encore Alexandre Kristoff (UAE Team Emirates) s’avéreront de redoutables adversaires. Sans oublier Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick Step) et Christophe Laporte (Cofidis) qui auront bien évidemment aussi leur mot à dire.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.