Giro 2019 étape 15
Le profil de la quinzième étape du Giro 2019.

Dimanche 26 mai aura lieu l’étape 15 du Giro 2019, qui prendra clairement des allures d’une très célèbre classique. En effet, le parcours empruntée sur 237 kilomètres entre Ivrea et Como reprendra en partie celui du Tour de Lombardie, l’un des cinq Monuments du cyclisme. Si ce n’est pas de la haute montagne, cela reste un jour très important dans la course au sacre de cette 102e édition.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 15 du Giro 2019

Pas de grands cols, ni même de longues ascensions à noter pour cette quinzième étape. Donc c’est a priori une journée dite de transition. Mais en fait pas du tout et même loin de là. Les écarts pourraient même être aussi importants qu’une journée intégrale en montagne. Cela peut étonner à première vue, car dans cette étape la plus longue de cette édition, les 160 premiers kilomètres seront dénués de toutes difficultés. Par contre, la suite va se compliquer avec des ascensions connus pour leurs caractères importants sur le Tour de Lombardie.

La première d’entre elle sera la montée vers Madonna del Ghisallo, qui précédera à peine le Colma di Sormano. Un enchaînement très délicat alors qu’il restera encore cinquante kilomètres à faire. La descente et une portion plate faite, c’est le Civiglio qui va se présenter sous la roue des coureurs puis quelques instants plus tard San Fermo della Battaglia. Quand ce dernier sommet sera passé, une ultime descente mènera vers l’arrivée à Como.

Les favoris à la victoire de l’étape 15 du Giro 2019

Avec une étape aux airs de Tour de Lombardie, les grimpeurs seront nouveau de la partie pour essayer d’aller s’imposer. Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) et Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) qui ont déjà remporté ce Monument seront sur des routes qu’ils vont apprécier même si le contexte sera forcément différent. Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), Simon Yates (Mitchelton-Scott), Richard Carapaz (Team Movistar) et Mikel Landa (Team Movistar) seront aussi à surveiller. Et pourquoi pas voir un Français tel que Valentin Madouas (Groupama-FDJ) ou Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) briller sur un tel profil.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.