Giro 2019 étape 14
Le profil de la quatorzième étape du Giro 2019.
209 Partages

Samedi 25 mai aura lieu l’étape 14 du Giro 2019, qui s’annonce terrible et c’est peu dire. Quatre cols seront au programme sans compter l’arrivée. Ils seront en plus concentrés sur seulement 131 kilomètres entre Saint-Vincent et la station de Courmayeur. De quoi ravir les meilleurs grimpeurs du plateau.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 14 du Giro 2019

Bienvenue en enfer. C’est vraiment à quoi ressemble la quatorzième étape du prochain Tour d’Italie. Dès le début quasiment, les coureurs seront dans le dur avec l’ascension de Verrayes, dont le sommet est situé au kilomètre 13,5. Une fois la descente faite, il y aura quasiment une quinzaine de kilomètres à faire sur une section plate, la seule pratiquement de la journée mais assurément la plus longue. Puis, ce sera le moment d’être dans la montée menant à Verrogne. Près de quatorze kilomètres à effectuer avec une pente moyenne autour de 7-8%, donc une sacrée difficulté.

Après, l’enchaînement va être quasiment immédiat avec la montée de Truc d’Arbe. Les coureurs se dirigeront ensuite vers le Colle San Carlo après avoir passé une petite portion vallonnée. Cette difficulté proche des 2 000 mètres d’altitude va être le point culminant de la journée. Elle fait dix kilomètres, ce qui peut paraître pas si long, mais le pourcentage sera de 10%. Un col terrible, qui pourrait être une parfaite rampe de lancement pour assister à des attaques. Une fois le sommet franchi, il restera vingt-six kilomètres dont une grande partie en descente. C’est à moins de dix kilomètres du terme qu’il faudra remonter pour aller rejoindre Courmayeur et pour en terminer de cette journée démentielle.

Les favoris à la victoire de l’étape 14 du Giro 2019

Avec une telle journée programmée, c’est une bataille entre les cadors du classement général qui est attendu. Et donc, une victoire qui ne devrait pas échapper à l’un d’entre eux, à moins d’un exploit d’un coureur échappé. Pour tenter de l’emporter, les grimpeurs Miguel Angel Lopez (Team Astana), Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), Primoz Roglic (Team jumbo-Visma), Mikel Landa (Team Movistar) font partie des principaux prétendants. Mais attention également à Richard Carapaz (Team Movistar), Rafal Majka (Bora – Hansgrohe) voire Pavel Sivakov (Team INEOS) qui pourront se révéler très dangereux.

209 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.