Giro 2019 étape 20
Le profil de la vingtième étape du Giro 2019.
Présentation de l’étape 20 du Giro 2019
3.7 (73.33%) 3 votes

Samedi 1 juin aura lieu l’étape 20 du Giro 2019. A 24 heures de l’arrivée, une dernière grande étape de montagne attendra les coureurs, qui auront selon leurs objectifs, la possibilité d’utiliser pleinement le tracé proposé. Sur 193 kilomètres, de Feltre à Croce d’Aune – Monte Avena, les difficultés s’enchaîneront avec quatre cols programmés au total.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 20 du Giro 2019

Le peloton du Giro 2019 ne sera pas au bout de ses peines, même à la veille de l’arrivée finale. Il faudra encore passer par une étape de montagne très exigeante sur le papier. Les grimpeurs apprécieront, mais forcément pas les autres. Après seulement quinze kilomètres, le pied de la Cima Campo sera abordé. Cette première ascension s’annonce déjà éprouvante avec environ dix-huit kilomètres de montée. Puis, arrivera le morceau de choix de la journée avec le Passo Manghen. Terrible avec ses plus de vingt-trois kilomètres à 7% de moyenne et son sommet situé à plus de 2 000 mètres d’altitude (2 047 m), un certain écrémage devrait sans doute avoir lieu. Une fois le sommet franchi, ça continuera à être compliqué avec le Passo Rolle, qui sera effectué en deux temps par le versant emprunté. Sa longue descente mènera ensuite la course au pied de Croce d’Aune – Monte Avena. La dernière ascension de cette 102e édition sera peut-être le théâtre de quelques bouleversements. En tout cas, il est certain que rien ne sera définitivement tant que cette étape n’arrivera pas à son terme.

Les favoris à la victoire de l’étape 20 du Giro 2019

Une dernière grande bataille entre les protagonistes du classement général est fortement à prévoir. Ces derniers chercheront très certainement à s’illustrer une dernière fois en profitant du dénivelé total proposé. Autrement-dit, Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), Tom DUmoulin (Team Sunweb) des anciens vainqueurs seront des concurrents à suivre de près. Tout comme les Colombiens Miguel Angel Lopez (team Astana), Egan bernal (Team Sky) ou encore l’Anglais Simon Yates (Mitchelton-Scott) et le Slovène Primoz Roglic (Team jumbo-Visma).

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.