Qui va gagner le Grand Prix La Marseillaise 2022 ?

5
1808
Qui va remporter le Grand Prix La Marseillaise 2022
Sur le papier, ils sont un peu plus d'une dizaine à pouvoir prétendre à la victoire. Pourtant, un seul coureur l'emportera à Marseille, dimanche. Photo : @LaMarseillaise

Ce dimanche, avec le Grand Prix La Marseillaise, la saison cycliste (en France) débute. Et déjà chacun s’interroge de savoir qui va gagner le Grand Prix d’ouverture. Qui va être le plus fort sur ce parcours 2022. Votre coureur préféré est-il en capacité de l’emporter à Marseille en fin d’après-midi ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre. Sachez juste que c’est un Français qui va gagner !

Les coureurs Français ultra-favoris pour l’emporter

Si on s’en tient aux statistiques des 10 dernières éditions, sept victoires sur dix ont été remportées par un coureur Français. Deux par des Belges et une par un Néerlandais. Effectivement, depuis plusieurs années, La Marseillaise est devenue la propriété privée des coureurs tricolores. Et à y regarder de près, pour cette édition 2022, entre un Ulissi qui n’a jamais gagné la moindre en course en France et un Trentin qui n’a jamais fait mieux que 7e à Marseille, ça paraît une nouvelle fois mal embarqué, du moins pour les Italiens. Alors oui, aussi, le nom du Danois Magnus Cort circule ici et là, mais il n’y a pas de quoi s’enflammer à priori. Cependant, il faut intégrer que c’est un coureur qui sait gagner en début de saison.

A lire : Comment suivre le GP La Marseillaise à la TV ?

Parmi les autres grosses cartes, hors hexagone, figurent les noms de Boason Hagen, Mollema ou encore Pedersen, l’ancien champion du monde sur route de 2019. Pour le coup, pour ce dernier, il n’y a vraiment pas de garantie de le voir en vainqueur à Marseille, mais son nom est très souvent cité du côté de Marseille. Concernant le Norvégien et le Néerlandais, il y a fort à parier qu’ils ne seront pas loin de la victoire, mais ils seront battus pas plus fort.

Et on en arrive enfin aux coureurs Français. En l’absence de Aurélien Paret-Peintre, parti s’essayer au Challenge Majorque qu’il a abandonné sur chute, Benoît Cosnefroy a la pancarte. C’est lui l’homme à battre ce dimanche. Vainqueur déjà en 2020, il est à son aise sur ce parcours et sort d’une préparation hivernale optimale. Sur le papier, et avec toutes les incertitudes dont il profite, le seul à pouvoir prétendre le battre, c’est Thibaut Pinot… si il est dans une grande forme. Le Français qu’il faudra aussi surveiller, de très près, c’est Tony Gallopin. Pour le coureur des Yvelines, ce Grand Prix La Marseillaise est beaucoup plus qu’une simple course de reprise. C’est aussi de montrer qu’il a retrouvé son coup de pédale du passé et que l’herbe est bien plus verte à l’étranger, lui qui a décidé de retourner chez Trek (ex Radioshack). Et pour notre part, on le verrait bien créer la surprise. On l’espère même.

Lire aussi : La liste des coureurs engagés

Les coureurs favoris et outsiders sur le Grand Prix La Marseillaise

*** Benoit Cosnefroy, Thibaut Pinot
** Tony Gallopin, Matteo Trentin, Diego Ulissi, Guillaume Martin, Magnus Cort
* Julien Simon, Edvald Boasson Hagen, Lilian Calmejane, Philippe Gilbert, Bryan Coquard, Bauke Mollema, Mads Pedersen, Jonathan Hivert, Thomas Boudat

5 Commentaires

  1. Une Belle course de début de saison sur nos routes d’entrainement c’est sympa..!
    Il me reste plus qu’a me positionner entre la Coutrone et le haut de L’Espigoulier pour voir passer tous ces Champions sur mes routes d’entrainement ou habituellement je galére..!

    Pour le Vainqueur c’est compliqué le terrain est favorable aux attaques mais le final est un peu plus roulant et ça arrive bien souvent groupé..!

  2. Première course en France, le calendrier retrouve à peu près ses dates, et toutes les équipes, particulièrement françaises, ont fourbi leurs armes !… Comme chaque fois, il est bien difficile de savoir lesquels sont au mieux et le résumé ci-dessus donne déjà une idée du nombre de prétendants…
    Les français l’emportent souvent, en effet… Il est peut-être envisageable de voir Coquard, 3é l’an passé, un peu plus haut cette année avec ses nouvelles couleurs Cofidis… Côté AG2R, Cosnefroy part en effet avec la pancarte; Van Avermaet en baisse et plus ou moins oublié l’an passé pourrait resurgir, ou bien A. Capiot pour Arkéa, un autre belge, récemment second à Valence, puisque les Arkéa apparaissant en bonne forme à Majorque, avec Barguil et Gesbert, etc…

  3. C’est la rentrée … Qui gagnera pas facile de sortir un favori , ceux qui ont changé d’équipe auront cœur à se montrer . Je mets donc une pièce sur Coquard et une autre sur un belge , il y a toujours un belge au final , le vétéran Philippe Gilbert .
    Messieurs que la saison commence .

  4. Van Avermaet peut pas gagner… je vois qu’ il est à Bessèges, mais pas à la Marseillaise !…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.