Rohan Dennis leader de la Vuelta
Dennis a réalisé le parcours parfait. Capture d'écran Vuelta.
185 Partages
Rohan Dennis (BMC Racing Team) démarre en trombe la Vuelta
4 (80%) 4 votes

En ouverture de la Vuelta 2018, Rohan Dennis s’est montré très impressionnant. L’Australien a dominé le contre-la-montre de huit kilomètres disputé dans les rues de Malaga. Une performance qui lui a permis d’endosser le premier maillot de leader comme l’an dernier. Il a battu entre autre Michal Kwiatkowski (Team Sky) de six secondes et Victor Campenaerts (Lotto Soudal) de sept secondes.

Rohan Dennis, premier vainqueur d’étape de la Vuelta 2018

Un an après, Rohan Dennis refait le même coup. L’Australien est le premier coureur à porter le maillot rouge symbolisant le leader du classement général. Si en 2017 c’était après un chrono par équipes, cette fois-ci ça a été fait au prix d’un bel effort solitaire. Sur le contre-la-montre individuel proposé en ouverture de cette 73e édition, le porteur du maillot de champion d’Australie de la spécialité s’est révélé parfait. A l’aise durant tout le parcours, il a réalise la meilleure référence au temps intermédiaire et sur la ligne d’arrivée, ne laissant aucun espoir à ses adversaires.

Et pourtant, la concurrence a été redoutable. A l’image de la performance réalisée par Michal Kwiatkowski, une nouvelle fois impressionnant. Le Polonais montre qu’il reste sur sa très belle dynamique du dernier Tour de France et de sa victoire finale au Tour de Pologne. Longtemps en possession du meilleur temps, seul Dennis est parvenu à le battre. Preuve que le coureur du Team Sky n’a peut-être pas fini d’étonner sur ce Grand Tour. Juste derrière lui, un autre spécialiste reconnu Victor Campenanerts s’est montré à la hauteur de l’événement. Mais pour le champion d’Europe, cela n’a pas suffi pour faire mieux que troisième. Son objectif de conquérir le maillot rouge n’a pas été atteint. Il devra attendre deux semaines pour reprendre son vélo de chrono dans cette Vuelta. D’ici là, beaucoup d’au sera passé sous les ponts et notamment en ce qui concerne les différents prétendants au classement général.

Parmi tout ceux qui ambitionnent un très bon résultat à Madrid, Wilco Kelderman (Team Sunweb) est sans doute celui qui s’en tire le mieux. Auteur d’un chrono solide terminé en 10e position à 22 secondes, le Néerlandais démarre bien ces trois semaines de course. Une chose que peut se dire aussi Alejandro Valverde (16e à 24 secondes), Simon Yates (30e à 29 secondes) et Nairo Quintana (34e à 30 secondes). Un peu plus en retrait Dan Martin (57e à 38 secondes), Thibaut Pinot et Vincenzo Nibali (63e et 65e à 40 secondes) ne sont pas pour autant distancés. Par contre, Richie Porte (97e à 51 secondes) a mal débuté sa Vuelta. L’Australien diminué à cause d’une maladie contractée ces derniers jours va devoir faire le dos rond avant de pouvoir retrouver des meilleures sensations. Il faudra en avoir dès demain avec une première arrivée en montée à Caminito del Rey.

185 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.