Rohan Dennis double champion du monde du chrono
Rohan Dennis entouré d'Evenepoel et Ganna sur le podium. Photo : @UCI_cycling
247 Partages
A l’occasion du contre-la-montre des championnats du monde disputé sur 54 kilomètres, Rohan Dennis s’est clairement mis en évidence. Déjà lauréat à Innsbruck en 2018, l’Australien a réussi à conserver son titre en survolant l’épreuve. Il a dominé d’une minute et neuf secondes le Belge Remco Evenepoel, et de presque deux minutes l’Italien Filippo Ganna.
Le maillot arc-en-ciel reste sur ses épaules. Rohan Dennis vient de remporter pour la deuxième année consécutive le contre-la-montre des mondiaux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa victoire ne souffre d’aucune contestation. Il est parvenu à repousser loin la concurrence. Remco Evenepoel et Filippo Ganna qui sont les deux autres coureurs à finir sur le podium ne peuvent pas nourrir de regrets tant l’écart a été conséquent. C’est dire le niveau de la prestation réalisé par Dennis, qui a démontré toutes ses qualités dans l’effort solitaire.

Dennis au top, Evenepoel médaillé

Pourtant, au départ de ce contre-la-montre, ils étaient plusieurs à pouvoir prétendre légitimement au titre suprême. Et alors que les premiers se tenaient dans un mouchoir de poche, le passage d’Evenepoel puis celui de Dennis parti en dernière position a enlevé tout suspense. Du coup, pas étonnant de retrouver au final ces deux coureurs tout en haut du classement.
Meilleur temps à chaque intermédiaire plus à l’arrivée, Dennis a bouclé le parcours de 54 kilomètres reliant Northhallerton à Harrogate en 1h05’05 » soit plus d’une minute de mieux par rapport au médaillé d’argent belge auteur d’un temps de 1h06’14 ». Derrière, le podium s’est joué à un peu moins de deux minutes du vainqueur. En 1h07’00 », Ganna est allé décrocher la médaille de bronze. Patrick Bevin (Nouvelle-Zélande) et Alex Dowsett (Grande-Bretagne) respectivement quatrième et cinquième ont échoué seulement à trois et sept secondes du podium. Du côté des déceptions, Victor Campenaerts (Belgique) n’a pu faire mieux que onzième et a terminé juste devant Primoz Roglic (Slovénie) douzième. Chez les Français, Pierre Latour a pris la dix-huitième place et Benjamin Thomas a fini vingt-huitième.

247 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.