Après 9 saisons au sein de l'équipe terre-et-ciel, Romain Bardet tourne la page.
Après 9 saisons au sein de l'équipe terre-et-ciel, Romain Bardet tourne la page. Photo : AG2R La Mondiale
0 Partages

Ce 9 novembre 2020, Romain Bardet soufflait sa 30ème bougie. C’est le symbole d’un tournant dans sa carrière de coureur cycliste. En effet, une page se tourne pour l’homme originaire de Brioude puisqu’il va quitter son équipe de toujours : AG2R La Mondiale. En 9 saisons (de 2012 à 2020), il aura écrit quelques-unes des plus belles pages de l’histoire de l’équipe et aura évolué au fil des années en s’imposant comme l’un des meilleurs coureurs français capable de figurer parmi les têtes d’affiches sur les Grands Tours et les Classiques ardennaises, entre autres. Désormais, c’est au sein de la formation Sunweb que Romain Bardet évoluera.

Romain Bardet quitte AG2R la Mondiale…

En effet, le natif de Brioude clos une belle histoire de sa carrière de coureur cycliste avec l’équipe AG2R-La Mondiale pour qui il a couru pendant 9 saisons avec passion et dévouement. Les plus beaux souvenirs de son passage chez l’équipe française sont sans doute ceux vécus sur les routes du Tour de France sur lequel il a gagné le classement du meilleur grimpeur en 2019 et remporté 3 victoires d’étapes. La première, c’était en 2015 à St Jean de Maurienne au terme d’une longue échappée et les 2 suivantes en 2016 : l’une au sommet de Peyragudes où il a su régler tous les favoris dans les derniers hectomètres, l’autre au sommet de Saint Gervais où il a été auteur d’un numéro fantastique en attaquant dans une descente et en résistant dans l’ascension finale au peloton mené par les Sky de Christopher Froome. Il s’est également classé 5 fois dans le top 10 au classement général du Tour de France : sa meilleure place reste celle de 2ème sur l’édition 2016 derrière « l’intouchable » Christopher Froome (il avait fini a plus de 4 minutes du britannique, ndlr).

Et ouvre un nouveau chapitre chez Sunweb

Cependant Romain Bardet a également brillé sur les Classiques en finissant 4 fois dans le top 10 de Liège-Bastogne-Liège (10e en 2014, 6e en 2015 et 2017 et pour finir 3e en 2018), il a aussi fini 9ème de la Flèche Wallonne en 2018 et fini 2ème des Strade Bianche en 2019. Il n’y a aucun doute sur le fait que Romain Bardet continuera d’étoffer son palmarès et d’animer les courses du calendrier dans sa nouvelle équipe Sunweb qui représente un nouveau défi dans sa carrière.

Vidéo de Cyclisme
Victoire de Romain Bardet sur le Tour de France 2016

0 Partages
Mathis MAUDET
Grand passionné de sport et de cyclisme depuis mon enfance. Pratiquer le VTT en s'imaginant être dans un final de championnat du monde est mon quotidien ;)

4 commentaires

  1. Voici un bon résumé de ce qui pourrait être considéré comme la première partie de la carrière de Romain Bardet sous les couleurs d’une équipe française; je verrais également ce résumé sous l’angle du Tour de France qui fut toujours l’objectif principal : nous pourrions relever une progression jusqu’au deux meilleures années de R. Bardet sur le tour, second en 2016 et 3é en 2017, avec chaque fois une victoire d’étape. Depuis 2018 le bilan dénote une certaine décroissance des résultats, malgré ce maillot de meilleur grimpeur acquis sur le fil en fin de tour 2019. D’ailleurs, cette année-là, Bardet abandonna son l’ambition au classement général, objectif jusque-là prioritaire pour lui et son équipe…. Le podium, depuis cette 3é place de 2017, acquise si difficilement aprés le contre la montre de Marseille, est devenue difficilement accessible, comme si cette légende de la malédiction de la 3é place sur le tour de France, souvent rappelée il y a quelques dizaines d’années, se trouvait de nouveau confirmée… Le palmarés du Tour montrerait certains coureurs terminant 3é au général, souvent leur meilleure performance, et ne s’en relevant pas ensuite, comme ayant trop puisé dans les tréfonds de leurs réserves… Dans le cas de R;Bardet, sans doute y eut-il quelques erreurs de commises ensuite, comme cette vuelta totalement inutile aprés ce tour 2017 terminé au bord de l’épuisement, etc…
    Bonne suite de carrière à R. Bardet chez Sunweb, une équipe particulièrement en vue sur cette année, avec notamment le jeune Hirschi, Andersen, etc…

  2. Si il y a une équipe ou il peut être accompagné en montagne et probablement bénéficier d’ une autre culture avec discipline qui peut lui convenir c’est bien la sunweb . A moins qu’il soit utilisé comme équipier de lux .

  3. 30 ans , on va pas dire qu’il est vieux , non il est dans les meilleurs années , pour ceux de cette génération . Il a fait le choix de partir , c ‘est le bon . Maintenant j espère qu’il ne va se focaliser sur le Tour de France , et puis il y a du monde à la Sunweb et il peut très bien se positionner sur certaines classiques . Il verra autre chose dans cette équipe , une autre manière d’aborder les courses … Il faut qu’il travaille son chrono avant tout . Mais je suis pratiquement sur qu’il va progresser avec cette équipe allemande .

  4. Il aurait dû quitter AG2R il y a déjà 2 ans et comprendre qu’il n’est pas un coureur de grands tours car trop limité sur le CLM
    Son avenir est plutôt sur des classiques d’un jour notamment les Ardennaises et les épreuves italiennes
    Je lui en ai tenu rigueur quand il s’est fait souffler la victoire au championnat du monde par Valverde sur un circuit taillé pour lui

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.