Tadej Pogacar prend le pouvoir sur Paris-Nice, David Gaudu épatant deuxième

4
1265
Tadej Pogacar prend le pouvoir sur Paris-Nice, David Gaudu épatant deuxième
Tadej Pogacar et David Gaudu ont fini nettement devant la concurrence. Photo : A.S.O./Aurélien Vialatte

A l’arrivée jugée au sommet, à La Loge des Gardes, Tadej Pogacar (UAE Tam Emirates) a fait coup double sur Paris-Nice. Vainqueur de la quatrième étape, le Slovène s’est aussi emparé du maillot de leader, juste devant David Gaudu (Groupama – FDJ) deuxième et auteur d’une belle montée finale. Plus loin, Gino Mäder (Bahrain – Victorious) a pris la troisième place à 34 secondes.

Sur ce Paris-Nice, la première étape destinée aux favoris du classement général a tenu toutes ses promesses. Le duel entre Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar a été lancé dans la montée finale menant vers La Loge des Gardes. Avec le dernier mot revenu au dernier cité, de manière assez nette. S’imposant au sommet devant un David Gaudu très performant, le Slovène a dans le même temps pris la tête au classement général. Derrière, les écarts ont été creusés.

Après une journée usante, en raison du parcours vallonné proposé et des conditions météo difficiles, l’explication a bel et bien eu lieu dans l’ascension finale. Les 6,8 kilomètres à 7% de moyenne ont fait la sélection et même davantage qu’attendu. Cela s’explique par un rythme conséquent et différentes attaques. A commencer par celle de Jonas Vingegaard, qui a lancé les hostilités à un peu plus de 4 kilomètres de l’arrivée. Tadej Pogacar était alors directement dans sa roue.

Puis, dès le retour d’un groupe de poursuivants, David Gaudu est passé à l’attaque, ce qui va s’avérer payant. Seul Tadej Pogacar a été en mesure de revenir sur lui. Et c’est au sprint que ce duo de tête s’est disputé la victoire, avec l’avantage pour le coureur d’UAE Team Emirates. A noter également la belle prestation des coureurs français, Kévin Vauquelin (Team Arkéa Samsic) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team), respectivement quatrième et cinquième.

Conséquence de cette arrivée, Tadej Pogacar qui vient de revêtir le maillot jaune de leader, a comme principale menace David Gaudu. Le Français, est très bien placé, en deuxième position à 10 secondes. Le troisième Jonas Vingegaard est déjà repoussé à 44 secondes. Une nouvelle explication entre ces coureurs notamment est déjà attendue avec impatience ce samedi au Col de la Couillole.

Classement de Paris-Nice – Etape 4

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) les 165 km en 4:01:17 (40,9 km/h)
2 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 0:01
3 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 0:34
4 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 0:42
5 – VAUQUELIN Kévin (Team Arkéa Samsic) + 0:43
6 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) m.t
7 – BARDET Romain (Team DSM) + 0:51
8 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) m.t
9 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) m.t
10 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) m.t

Le classement complet

Classement général

1 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) en 11:55:00
2 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 0:10
3 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:44
4 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) + 0:56
5 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 1:19
6 – BARDET Romain (Team DSMv1:40
7 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) m.t
8 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 1:42
9 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) + 1:44
10 – SOBRERO Matteo (Team Jayco AlUla) + 1:54

Le classement complet

4 Commentaires

  1. Au départ de l’étape, Vingegaard possédait 11 secondes d’avance sur Pogacar, mais malgré cette avantage, le danois attaque le premier, en effet… Là fut sans doute son erreur, car lorsque Pogacar part pour revenir su Gaudu, Vingegaard bute très près… Il lui manque les dix mètres, sans doute les efforts de sa première attaque; il ne peut rentrer et il craque…
    Sans doute mis en confiance par ses victoires sur le Gran Camino, mais avec une moindre concurrence, ou bien dans le chrono par équipe la veille, Vingegaard se serait bien vu dominer Pogacar… Mais depuis le dernier Tour de France, il ne l’a jamais distancé !… le voici perdant, peut-être par impatience, ou à posséder, voire à plagier, le tempérament offensif de son adversaire ?…

  2. C’est encore une nouvelle fois la Preuve que VINGEGAARD sans une grosse équipe pour l’épauler comme sur le TDF n’est pas a la hauteur de POGACAR..!
    Bravo a D.GAUDU il a vraiment franchi un palier qui lui permet maintenant de jouer dans la cour des grands..!
    Dans une grosse équipe type JUMBO il pourrait lui aussi gagner un grand Tour..?

  3. GAUDU un peu déçu mais belle course , il a bien progressé , POGACAR qui semble facile mais c’est ça façon de pédaler , décontracté , joueur , voir taquin . VINGEGAARD un peu moins bien, mais il n’a pas fallu grand chose Toutefois il était mal placé lors du démarrage de POGACAR , parfois ce la se joue aux millimètres . Quatre français dans les 6 premiers , c ‘est très intéressants, et avec des valeurs montantes .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.