Tadej Pogacar remporte le Tour d’Andalousie avec trois étapes en poche

1
776
Tadej Pogacar remporte le Tour d'Andalousie avec trois étapes en poche
Tadej Pogacar a écrasé ses adversaires durant cette semaine en Andalousie. Photo : Sprint Cycling Agency / UAE Team Emirates

Sans aucune surprise, à l’issue de la dernière étape du Tour d’Andalousie, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a inscrit son nom au palmarès de cette épreuve. Le Slovène de 24 ans a marqué de sa classe cette semaine de course dans le sud de l’Espagne en s’imposant à trois reprises, et en démontrant une nette supériorité.

Clairement, cette semaine au Tour d’Andalousie, il n’y avait pas photo. C’était Tadej Pogacar et les autres. Dès la première étape, le double vainqueur du Tour de France a pris le pouvoir qu’il n’a plus quitté. Du coup, pour la concurrence, il ne restait plus que des miettes. La formation Bahrain – Victorious peut tout de même se satisfaire d’avoir placé deux de ses coureurs sur le podium. Dans cet ordre, Mikel Landa et Santiago Buitrago ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Classement général final

1 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) en 21:04:57
2 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 1:23
3 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) + 1:28
4 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 1:44
5 – MAS Enric (Movistar Team) + 2:03
6 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 2:52
7 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 3:05
8 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Circus – Wanty) + 3:23
9 – KRON Andreas (Lotto Dstny) + 3:45
10 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) + 4:02

Classement complet

1 COMMENTAIRE

  1. Ce podium rend, sans détours, l’expression du caractère ou des sentiments de chacun. si T. Pogacar sourit et rayonne de joie, que l’on ne s’y trompe pas cependant : cette dentition d’un blanc éclatant, ce sont les dents d’un loup affamé qui a tout croqué ou presque; la générosité finale aurait voulu offrir la victoire à l’équipier Covi, mais peut-être Pogacar s’en veut-il déjà d’avoir plus ou moins délaissé cette dernière étape… M. Landa nous apparait ici dans un faciès habituel chez lui, quelque peu énigmatique, comme souriant sans l’être, comme plus ou moins perdu dans des pensées… S. Buitrago, fait le lien, celui du simple bonheur de figurer sur ce podium…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.