Thymen Arensman remporte la 15e étape de la Vuelta 2022

2
748
Victoire de Thymen Arensman sur la 15e étape de la Vuelta 2022
Photo : D.R

Dimanche, au sommet de Sierra Nevada, la 15e étape de la Vuelta 2022 a été remportée par Thymen Arensman (Teams DSM) . Du côté du classement général, comme la veille, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a mené dans la dernière ascension la vie dure à Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) à qui il a repris du temps.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 15e étape du Tour d’Espagne

Classement – Etape 15 de la Vuelta 2022 – Top 20

Le classement complet de la 15e étape du Tour d’Espagne

1 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) les 152,6 km en 4:17:17 (35,6 km/h)
2 – MAS Enric (Movistar Team) + 1:23
3 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 1:25
4 – VINE Jay (Alpecin-Deceuninck) + 1:30
5 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:44
6 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) m.t
7 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 1:55
8 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) m.t
9 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
10 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 1:59
11 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 2:10
12 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 2:33
13 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) + 3:10
14 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 3:29
15 – DE LA CRUZ David (Astana Qazaqstan Team) + 4:33
16 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 5:33
17 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 6:18
18 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 6:57
19 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) m.t
20 – REICHENBACH Sébastien (Groupama – FDJ) m.t

Classement général – Etape 15 de la Vuelta – Top 20

Le classement général complet après la 15e étape

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 56:40:49
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:34
3 – MAS Enric (Movistar Team) + 2:01
4 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:49
5 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 5:16
6 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 5:24
7 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:00
8 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:05
9 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 8:57
10 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 11:36
11 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 11:41
12 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 14:56
13 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 15:08
14 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 15:39
15 – DE LA CRUZ David (Astana Qazaqstan Team) + 16:02
16 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 17:21
17 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 18:02
18 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 29:22
19 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 35:47
20 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) + 36:10

Classement par points – Top 10

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) 284
2 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) 111
3 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) 107
4 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 100
5 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 99
6 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) 91
7 – MAS Enric (Movistar Team) 88
8 – VINE Jay (Alpecin-Deceuninck) 62
9 – GROVES Kaden (Team BikeExchange – Jayco) 60
10 – CRADDOCK Lawson (Team BikeExchange – Jayco) 57

Classement de la montagne – Top 10

1 – VINE Jay (Alpecin-Deceuninck) 59
2 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) 30
3 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) 22
4 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) 21
5 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 20
6 – MAS Enric (Movistar Team) 19
7 – JANSSENS Jimmy (Alpecin-Deceuninck) 17
8 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) 16
9 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) 12
10 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) 12

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 56:40:49
2 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:49
3 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 5:16
4 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:00
5 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:05
6 – PARRA José Félix (Equipo Kern Pharma) + 42:23
7 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 42:47
8 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 46:24
9 – ZAMBANINI Edoardo (Bahrain – Victorious) + 59:06

2 Commentaires

  1. Comme avec la victoire de R. Carapaz la veille, un seul coureur rescapé de l’échappée réussit à résister au retour des premiers du général, mais cette fois-ci T. Arensman l’emporte avec une avance un peu plus confortable, le groupe à l’avant comprenant davantage d’hommes forts en montagne, dix coureurs issus de cette échappée terminant même dans le top 20 de l’étape… Arensman confirme bien ses capacités de coureur complet, progressant au fil des jours et capable de briller sur les classements généraux des grands tours; son éventuel départ pour Inéos en 2023, dont il ne serait plus question, a d’ailleurs beaucoup occupé la dernière actualité des transferts…
    Mais la grande interrogation de l’étape résidait autour du comportement d’Evenepoel après sa baisse de régime dans l’étape précédente, et le jeune belge y a répondu d’une manière sans doute plus rassurante que prévue, puisqu’il sut parfaitement tenir le choc face aux assauts de son premier rival dans les parties les plus difficiles de la longue ascension finale… Le déroulement de la fin d’ascension le plaça par contre face au feu d’une attaque beaucoup moins attendue, celle d’E. Mas, et il s’exposait alors au contre final d’un P. Roglic un peu moins fringant que la veille… Légère perte de temps par rapport à ces deux premiers rivaux, mais par le hasard de la course, une première attaque de J.P Lopez qui poussait son ennemi préféré, E. Mas, d’ordinaire beaucoup plus attentiste, à sortir du bois… Roglic plus ou moins en bout de course ne relayant jamais Evenepoel, ce dernier s’exposait cependant au contre de Roglic, courageux ou traitre selon qui juge, lequel vint finalement, alors que l’on ne s’y attendait plus vraiment, dans le dernier kilomètre…

  2. Evenepoel a bien géré cette étape, et n’a perdu que quelques secondes sur les adversaires directs . Ce n’est surement pas du grand Roglic mais il a fait ce qu’il avait à faire . Mas regarde , il a essayé aujourd’hui avec son  » ami  » Lopez dont une rivalité stérile les unis … L’équipe Quick-Step Alpha Vinyl est perfectible, notre gentil Cavagna fait le boulot chaque jour en début d’étape et Ilan Van Wilder soutient au mieux son leader . Concernant la participation de la colonie française de cette Vuelta je reste très déçu, Pinot n’a pas retrouvé son niveau , il semble dépasser quand le rythme s’élève . Gesbert après sa fracture du bassin à Liège et oui il n’y avait pas qu’ Alaphilippe revient à un certain niveau de compétitivité .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.